Google vaut plus de 1 000 milliards de dollarsCrédits : choness/iStock

Google a beau avoir été confronté à une pression sans précédent de la part des régulateurs en 2020, ainsi qu'à l'impact financier de la pandémie, il n'en a pas moins réussi à générer 25 milliards de dollars de bénéfices au cours des neuf premiers mois, constate TheMarkup, le site de datajournalisme qui surveille les Big Tech.

En février, la Federal Trade Commission a annoncé un examen des acquisitions passées de plusieurs sociétés technologiques, dont Alphabet, la société mère de Google. 

En juillet, le sous-comité de la justice de la Chambre sur l'antitrust a convoqué Sundar Pichai, ainsi que le PDG d'Amazon Jeff Bezos, le PDG d'Apple Tim Cook et le PDG de Facebook Mark Zuckerberg, pour témoigner.

Le sous-comité a ensuite publié un long rapport recommandant que le Congrès et les régulateurs intensifient l'application des lois antitrust. Alléguant que Google « a maintenu son monopole sur la recherche générale grâce à une série de tactiques anticoncurrentielles », le rapport indique que la société « fonctionne de plus en plus comme un écosystème de monopoles imbriqués ».

Peu de temps après, le ministère américain de la Justice a intenté une action en justice, alléguant que la domination de Google dans la recherche et la publicité avait conduit à des violations des lois antitrust. 

En octobre, le ministère américain de la Justice a intenté une action antitrust devant le tribunal du district de Columbia, la plus importante à l'encontre d'une entreprise de technologie depuis son affaire de 1998 contre Microsoft. 

Moins de deux mois plus tard, dix procureurs généraux ont intenté une action en justice devant un tribunal du district oriental du Texas, alléguant de nouvelles violations des lois antitrust fédérales et étatiques et appelant à un procès devant jury. 

Et le lendemain, des procureurs généraux de 38 États, territoires et de Washington, DC, dirigés par le Colorado, l'Iowa, le Nebraska et le Tennessee, ont déposé une autre poursuite antitrust contre Google devant le tribunal de district américain du district de Columbia. 

En décembre, la Federal Trade Commission a ordonné à neuf entreprises technologiques, dont Google, de divulguer des informations sur la façon dont elles utilisent les données des personnes, et deux poursuites intentées par des procureurs généraux ont accusé Google d'abus anticoncurrentiels.

Et pourtant, à la fin de l'année, la société mère Alphabet battait les prévisions de Wall Street et engrangeait à nouveau des bénéfices. Alors que la pandémie a conduit à un deuxième trimestre effrayant et à seulement 7 milliards de dollars de bénéfices, Alphabet a enregistré des revenus records et 11,2 milliards de dollars de bénéfices en octobre.

En janvier 2020, Alphabet était devenue la quatrième entreprise de l'histoire à atteindre une valeur marchande de 1 000 milliards de dollars. Et en décembre 2020, elle vaut 1,19 trillion de dollars.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !