Le ministère américain de la Justice attaque Facebook pour sa politique d’embaucheCrédits : dolphfyn/iStock/Thinkstock

Il y aurait discrimination à l’embauche des travailleurs américains, selon le DoJ. Selon la plainte, Facebook tiendrait deux listes de postes disponibles, dont une réservée aux personnes disposant d’un visa de séjour. 

Le ministère reproche au réseau social de décourager les travailleurs américains en cachant des informations et en les obligeant à passer systématiquement par l’email pour tenter sa chance. L’entreprise contacterait directement les personnes étrangères qui l’intéressent, réservant des places pourtant listées comme disponibles.

Facebook fauterait également sur le processus de pérennisation du visa. Pour passer en effet du classique H-1B provisoire – valable trois ans, renouvelable une fois – au visa permanent, l’entreprise doit attester que la personne employée est irremplaçable. Elle certifie alors qu’aucun Américain ne ferait aussi bien ce travail.

Facebook ne jouerait pas franc-jeu, notamment en court-circuitant le processus habituel consistant à mettre en concurrence les candidats potentiels. L’entreprise ne publierait pas la liste de ces postes et, dans le cas où ils seraient découverts, forcerait à utiliser encore une fois l’email pour postuler.

Ces dysfonctionnements seraient observés depuis trois ans environ, selon la plainte. Durant cette période, 2 600 certifications permanentes auraient été accordées.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !