Sur fond d'espionnage industriel et technologique, 1 000 chercheurs chinois quittent les États-Unis

Ces départs s’inscrivent « dans le cadre d’une répression des vols présumés de technologies », explique Reuters.

« Les chercheurs avaient quitté le pays après que le département a lancé plusieurs enquêtes criminelles contre des opérateurs chinois pour espionnage industriel ou technologique », ajoutent nos confrères, en se basant sur  des déclarations de John Demers, du département américain de la Justice. 

William Evanina, patron de l’unité de contre-espionnage de l’agence nationale du renseignement, ajoute que des agents chinois ciblaient déjà le président élu Joe Biden ainsi que ses proches collaborateurs.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !