Un plan d’action « concret et opérationnel » contre le cyber-islamismeCrédits : alexskopje/iStock/ThinkStock

Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté,  a dévoilé les grandes lignes de ce plan comprenant trois mesures.

D’un, la plateforme de signalement Pharos va être ouverte 24h/24. « Suite aux tragiques évènements de Conflans, 20 policiers et gendarmes spécialistes dans la lutte contre la cybercriminalité sont venus renforcer la Plateforme Pharos désormais mobilisée 24h/7j ».

Une convention avec l’association Point de Contact prévoit ensuite la présence d’un conseiller gendarmerie « au sein du service de signalement en ligne des contenus illicites pour une coopération accrue avec les services de l’État ». 

Enfin, le GCP ou Groupe de Contact permanent sera réuni tous les 15 jours. Créé en 2015, il entend apporter une « réalité opérationnelle » en rassemblant les principaux acteurs (Facebook, Google, Twitter notamment) et les autorités. 

L’enjeu sera de « travailler concrètement avec les forces de sécurité intérieure sur l’inversion de la logique de signalement, les réponses aux réquisitions émises par Pharos, le partage d’informations sur les contenus d’apologie du terrorisme ainsi que la lutte contre la propagande terroriste ».

Il n’a pas été expliqué pourquoi le GCP, si utile, avait été mis en sommeil depuis un an

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !