Le CNRS est sponsor platine de Software Heritage, qui dépasse les « 9 milliards de fichiers de code source »

Lancé mi-2016, cette initiative veut sauvegarder tout le code source possible. Il y a deux ans, nous en avions discuté avec son fondateur Roberto Di Cosmo.

Le CNRS rejoint cette aventure « en tant que sponsor de platine, en apportant un soutien de 100 000 euros par an à cette bibliothèque universelle de codes sources de logiciels ». « Deux ans après leur ouverture au public, les archives de Software Heritage contiennent plus de 9 milliards de fichiers de code source issus de plus de 140 millions de projets logiciels, consultables par tous », explique le Centre national pour la recherche scientifique.

« Parmi les plus célèbres, on peut citer le code source du système de navigation d’Apollo 11, qui permit le premier pas sur la Lune, ou celui du navigateur NCSA Mosaic, qui popularisa l’utilisation du web. Elles accueillent aussi les codes utilisés par les scientifiques pour leurs recherches, dans un souci de science ouverte, afin qu’ils puissent être consultés et réutilisés », ajoute-t-il.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !