Le ministère de l’Intérieur mise sur la « technopolice »

Avec son livre blanc sur la sécurité, Beauvau compte franchir le « mur technologique », titre Acteurs Publics.

Reconnaissance faciale, intelligence artificielle, drones… Le livre de 332 pages publié la semaine dernière, en parallèle à l’examen de la proposition de loi “Sécurité globale”, montre le saut technologique que la Place Beauvau entend réaliser pour surmonter les défis contemporains

Faisant écho à la proposition de Cédric O, le livre blanc propose ainsi « d’expérimenter la reconnaissance faciale dans les espaces publics, afin de maîtriser techniquement, opérationnellement et juridiquement cette technologie à des fins de protection des Français ».

L'objectif serait aussi de « quantifier les difficultés de déploiement à l’échelle de grands réseaux, en termes de charge de calcul, de coût des matériels de déploiement, d’évaluation des différentes catégories d’algorithmes » et des différents capteurs.

Le ministère souhaiterait en outre adopter une approche « multibiométrique », en développant et expérimentant des capteurs d’odeurs ou de la voix, et recourir à l'intelligence artificielle pour analyser les données biométriques ainsi collectées (images, sons, odeurs), ou faciliter le travail quotidien des agents, avec des outils de commande vocale et de compte-rendu.

À l’instar de Bercy pour la détection des fraudes fiscales, l’Intérieur entend également analyser les données en libre accès sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux pour repérer d’éventuels « signaux faibles » d’actes malveillants.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !