Suppression de 1180 à 1385 postes chez IBM France, la CFE-CGC « demande des garanties »

La CFE-CGC explique que « cette réduction de près du quart des effectifs va avoir lieu avant la réorganisation majeure annoncée par Arwind Krishna, PDG d’IBM Corp, concernant la scission d’IBM en 2 sociétés distinctes d’ici fin 2021 ».

« Ces réorganisations vont réduire de près de 50% les effectifs actuels d’IBM France de 5.000 IBMers. Cette situation est comparable à celles d'IBM dans d'autres pays d’Europe de l'Ouest », ajoute le syndicat. 

Il ajoute que « cette restructuration sans précédent concerne tous les services et devrait cibler les plus âgés avec des mesures de départ de fin de carrière », mais ajoute aussi que « vu l'ampleur des chiffres, des départs volontaires, voire involontaires pourraient être nécessaires si les mesures proposées ne sont pas suffisamment attractives ».

Le syndicat demande enfin à la direction d’« apporter des réponses plus claires » et questionne sur « le projet industriel et ce que sera IBM France en 2022 ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !