Le confinement allégé par étapes : les annonces d’Emmanuel MacronCrédits : HugoDécrypte

Dans son adresse aux Français, le Président de la République a détaillé les prochaines étapes. 

À partir du samedi 28 novembre, le confinement et le régime de l’attestation perdureront. Toutefois, les promenades et activités physiques seront désormais autorisées dans un rayon de 20 km pour 3 heures. 

« Tous les commerces pourront rouvrir et les services à domicile reprendre dans le cadre d’un protocole sanitaire strict jusqu’à 21 heures au plus tard ». Tous ou presque. 

À partir du 15 décembre, nouvel allègement conditionné au nombre de personnes touchées.

« Si nous sommes bien arrivés autour des 5 000 contaminations par jour et environ 2 500 à 3 000 personnes en réanimation, nous pourrons passer à une nouvelle étape ». 

Le cas échéant, « le confinement sera levé. Les déplacements seront donc à nouveau autorisés partout sur le territoire ». Les activités extrascolaires en salle seront autorisées. Et enfin, « les salles de cinéma, théâtres, musées pourront également reprendre leur activité, toujours dans le cadre d’un protocole sanitaire strict ». 

Néanmoins, les grands rassemblements resteront interdits. « Tous les lieux qui, comme les parcs d’attractions, les parcs d’expositions, sont susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes venant de régions différentes resteront fermés ».

L’interdiction vaudra aussi pour les bars, les restaurants et les discothèques. « Concernant les stations de sports d’hiver, des décisions seront prises prochainement ».

Ce n’est pas tout. « Partout sur le territoire, un couvre-feu sera instauré de 21 heures à 7 heures du matin. Toutefois, la circulation sera libre les soirs des 24 et 31 décembre, pour partager ces moments en famille, mais les rassemblements sur voie publique ne seront pas tolérés » a indiqué le chef de l’État. 

Enfin, à partir du 20 janvier, « si le nombre de contaminations demeure en dessous des 5 000 cas par jour, les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir. Les lycées, puis les universités, 15 jours plus tard, pourront reprendre les cours en présentiel. »

Dans le même temps, une campagne de vaccination rapide et massive sera entreprise. Si elle ne sera pas obligatoire, les personnes les plus fragiles « et donc les plus âgées » devraient être traitées en priorité, une fois les vaccins validés par les autorités sanitaires.  

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !