TF1 et M6 réclament des dizaines de millions d’euros aux organismes de gestion collective

TF1 a assigné plusieurs sociétés de gestion collective, dont la SACEM, la SCAM et l’ADAGP. M6 également, en visant la SACD. Dans ce dossier révélé par Electron Libre, les chaînes s’appuient sur une jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne de 2015 sur « l’injection directe ».

Comme le résumait alors le blog de la juriste Laure Marino, il s’agit d’un « processus en deux temps dans le cadre duquel un diffuseur (ici, un diffuseur télé) transmet ses signaux porteurs de programmes à ses distributeurs par une ligne point à point privée ». 

« Ces signaux sont ensuite transmis par les distributeurs à leurs abonnés. Pour la Cour de justice, la transmission de signaux non accessibles au public n’est pas un acte de communication au public », résume-t-elle. Dans un tel cadre, la répartition des droits doit donc être revue à la baisse, au grand dam des sociétés de gestion collective.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !