Microsoft souhaite que les navigateurs Chromium aient moins de privilèges sous Windows

Dans uncommit au projet Chromium, Microsoft a proposé qu’un mécanisme spécifique soit mis en place pour que les navigateurs soient automatiquement relancés en mode utilisateur si des droits administrateurs sont détectés.

L’idée, repérée par WindowsLatest, n’est pas nouvelle, la firme ayant testé une boite de dialogue l’année dernière dans le canal Canary de son Edge. Elle informait l’utilisateur que son navigateur était en mode administrateur et proposait de redémarrer avec moins de privilèges.

En termes de navigation, il n’y a aucune différence. En revanche, les données téléchargées bénéficient du même niveau de privilèges que le navigateur. Il y a donc plus de risques à exécuter un navigateur avec des droits administrateurs. Constat que l’on peut faire de toute façon avec n’importe quelle application.

Les ingénieurs de Google ne semblent pour l’instant guère emballés par l’idée. Selon eux, il faut que l’utilisateur ait le choix. Ils ont donc proposé… qu’une boite de dialogue intervienne. Côté Microsoft, on a répondu que l’expérience avait déjà été tentée et n’avait pas plu.

Un consensus semble actuellement s’établir sur une solution à mi-chemin : abaisser automatiquement les privilèges des téléchargements et de tout exécutable lancé par le navigateur. Une solution logique, presque évidente.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !