Microsoft Pluton : une puce « TPM 2.0 » intégrée dans le CPU, AMD, Intel, et Qualcomm sont partenaires

La société de Redmond explique que sa puce, initialement développée pour les Xbox dès 2013 et Azure Sphere, « apportera encore plus de sécurité aux futurs PC sous Windows ». « Notre vision de l'avenir des PC sous Windows est centrée sur la sécurité, directement intégrée au processeur, où le matériel et les logiciels sont étroitement liés avec une approche unifiée afin d’éliminer des vecteurs d'attaque entiers ».

Jusqu'à présent, cette sécurité renforcée était assurée par une puce TPM. Microsoft explique que les pirates se sont attaqués au canal de communication avec le CPU. La conception même de Pluton rend impossible cette technique puisqu’elle est directement intégrée dans le processeur.

Cette couche de sécurité supplémentaire servira à « protéger les informations d'identification, les identités des utilisateurs, les clés de chiffrement et les données personnelles ». Dans un premier temps, « les PC Windows utilisant l'architecture Pluton émuleront un TPM » et ses API.

Dans le communiqué de Microsoft, des responsables de chez AMD et Qualcomm font des déclarations pour dire tout le bien qu’ils pensent de Pluton et du gain en sécurité que cela apportera. De son côté, Intel a même publié un billet de blog dédié

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !