Une fausse prise d'otage chez Ubisoft à Montréal sème la panique

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) explique avoir « déployé un nombre important de ressources policières ce vendredi après-midi afin de répondre à un appel pour une prise d’otage dans un immeuble à bureaux de la rue Saint-Laurent ». Sans être cité, il s’agit des locaux d’Ubisoft.

Une fois sur place, les forces de l’ordre n’ont détecté « aucune menace », et il n'y a eu « aucun blessé », ajoutent-elles. Une enquête est en cours afin de « faire la lumière sur l’appel à l’origine de cet important déploiement policier ». De son côté, Ubisoft Montréal salue « le courage et le sang-froid » de ses équipes, tout en remerciant le SPVM de son intervention. 

Nos confrères canadiens de TVA Nouvelles résument ainsi la situation : « Ce qui ressemblait à une prise d’otage dans les bureaux montréalais d’Ubisoft vendredi après-midi s’est finalement transformé en canular de la part d’une personne ayant alerté les services d’urgence depuis l’intérieur de l’établissement ».

Ils ajoutent que « de nombreux employés confinés dans le bâtiment, cachés pour certains dans des salles de conférence, ne savaient pas qu'il s'agissait d'une fausse alerte. D'autres sont restés sur le toit de la bâtisse, dans le froid, pendant deux heures ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !