L’Unité des crimes de contrefaçon d’Amazon lance des actions en justice, notamment contre des influenceurs

Le revendeur a lancé « une action en justice contre 13 mauvais acteurs qui ont conspiré afin d’utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir et faire la publicité de la vente de produits de luxe contrefaits ». Dans le lot, on trouve Kelly Fitzpatrick et Sabrina Kelly-Krejci. Selon Amazon, elles auraient « conspiré avec les vendeurs ».

« Les accusés ont tenté d'échapper à nos protections anticontrefaçon en faisant la promotion de produits sur Instagram et TikTok, ainsi que sur des sites Web personnels », explique l’entreprise.

Le schéma était souvent le même. Deux images étaient ainsi placées l’une à côté de l’autre, l‘une d’un produit de marque, l’autre d’un produit de luxe contrefait. Elles étaient accompagnées d’un message : « commandez le premier, recevez le second ».

L’action est menée en justice par son Unité des crimes de contrefaçon (CCU) lancée en juin dernier

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !