Facebook : seuls 51 % de ses salariés croient encore qu’il pourrait améliorer le monde

D'après le « Pulse Survey » semestriel de Facebook, réalisé auprès de plus de 49 000 employés pendant deux semaines en octobre et révélé par BuzzFeed, 49 % ne croient pas que leur employeur puisse améliorer le monde. 

Seuls 51 % d'entre eux pensent en effet que leur employeur avait un impact positif sur le monde, en baisse de 23 % par rapport au dernier sondage de l'entreprise en mai et de 5,5 % par rapport à la même période l'année dernière. En réponse à une question sur le leadership de l'entreprise, seulement 56 % des employés ont eu une réponse favorable, contre 76 % en mai et plus de 60 % l'an dernier.

Un employé de Facebook a reconnu dans l'annonce que la hausse des résultats de mai était « probablement due à notre réponse au COVID-19 ». Les critiques externes adressées à l'entreprise pour ne pas avoir complètement endigué la haine et les informations trompeuses pèseraient sur les employés. D'autres ont noté qu'il était ironique qu'une société qui se vante souvent comme un défenseur de la « libre expression » empêche les discussions politiques et les désaccords de pénétrer ses rangs.

« Les principaux thèmes constructifs des commentaires mentionnent la prise de décision liée au discours de haine et à la désinformation sur nos plates-formes, et craignent que le leadership se concentre sur les mauvais paramètres », a écrit un responsable des ressources humaines pour expliquer les résultats. Les performances des employés de Facebook sont souvent évaluées en fonction de mesures de croissance d'audience, telles que l'augmentation de l'utilisation d'une nouvelle fonctionnalité, souligne BuzzFeed.

Alors que certains employés ont quitté ou ont été licenciés pour ne pas être d'accord avec la direction de l'entreprise, le sentiment négatif croissant ne semble pas avoir pesé sur les projets des répondants de rester sur Facebook. Une majorité, 69 %, a déclaré que l'entreprise était un lieu de travail favorable - en baisse de seulement un demi-point de pourcentage par rapport à l'année précédente.

L'employé moyen interrogé avait l'intention de rester dans l'entreprise pendant 4,3 ans, en hausse d'environ six mois par rapport à la réponse moyenne de l'année dernière.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !