Vérification des faits : la Wayback Machine se dote d’informations contextuellesCrédits : marchmeena29/iStock

Sur son blog, Internet Archive revendique l’aspect historique de son travail sur sa Wayback Machine, qui permet pour rappel de revisiter d’anciennes pages dans leur état d’origine.

L’association reconnait cependant que ce même état peut inclure de fausses informations, quelle qu’en soit la raison. Ce n’est pas parce qu’une page a dix ans par exemple qu’il ne pouvait pas déjà s’agir d’une campagne de désinformation.

Elle a donc accepté que des organisations de « fact-checking » et les entreprises à l’origine de ces pages puissent apporter des éléments contextuels, après validation bien sûr.

Il n’est pas question de modifier le contenu de la page, ce qui nuirait à l’intérêt de la Wayback Machine. À la place, les internautes trouveront éventuellement un bandeau jaune les avertissant d’un problème dans le contenu qu’ils s’apprêtent à lire.

FactCheck.org, Check Your Fact, Lead Stories, Politifact, Washington Post Fact-Checker, AP News Fact Check, USA Today Fact Check, Graphika, Stanford Internet Observatory et Our.news participent donc désormais aux éléments contextuels potentiellement visibles dans la Wayback machine. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !