Neutrinos et supernova : des physiciens ont sondé « la physique des étoiles massives en fin de vie »

Le CEA, qui vient de fêter ses 75 ans, explique que « lorsque le cœur d'une étoile massive en fin de vie s'effondre sur lui-même sous l'effet de la gravitation, les électrons des atomes se combinent avec les protons de leurs noyaux, donnant naissance à des protons accompagnés de neutrinos ».

Produits en abondance, ces derniers « s'échappent alors de l'étoile à neutrons en formation, encore plus rapidement que la lumière ». Il sont encore relativement méconnus, alors que 99 % de l'énergie émise par une supernova le serait sous forme de neutrinos. 

​Afin d’en apprendre davantage, des physiciens nucléaires du Ganil/Irfu ont recréé grâce à un accélérateur d'ions lourds « des conditions expérimentales leur permettant de sonder la physique des étoiles massives en fin de vie, avant leur explosion (supernova) ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !