Les moteurs alternatifs réclament de la Commission européenne une réunion tripartite avec Google

En ligne de mire, notamment, le système d’enchères payantes mis en place par le géant américain. DuckDuckGo, Ecosia, Lilo, Qwant et Seznam.cz accusent l’entreprise dominante de ne pas fournir les informations les plus complètes ou exactes à l’institution européenne dans le cadre de ses enquêtes anti-trusts. Et pour espérer atteindre leur objectif, ils publient leur lettre ouverte

« Nous voulons une réglementation européenne qui garantisse que tous les acteurs, quelle que soit leur puissance financière, aient une visibilité égale sur tous les navigateurs et systèmes d'exploitation », détaille Christian Kroll, PDG d’Ecosia. 

« Donner l'accès à tous les acteurs, et pas seulement à Google, permettra aux utilisateurs d'opter pour le moteur de recherche préféré, ce qui à long terme contribuera à créer une concurrence plus équitable sur notre marché ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !