NASA et ESA ont signé « un protocole d’entente pour emmener l’Europe sur la Lune »

Cet accord, qualifié d’historique par l’Agence spatiale européenne, permettra à ses États membres de « contribuer à la fourniture d’un certain nombre d’éléments essentiels du premier avant-poste de l’humanité en orbite lunaire, connu sous le nom de Gateway ».

L’Europe doit fournir deux modules de service et elle profitera en retour « de trois opportunités de vol pour des astronautes européens qui pourront ainsi effectuer une mission à bord du Gateway ».

Le premier, baptisé I-HAB, est le module habitable principal des astronautes. Le second, ESPRIT, est prévu pour les communications et le ravitaillement, avec une fenêtre similaire à l’observatoire Cupola de la Station spatiale internationale.

« Ce protocole d’entente marque un point critique dans la trajectoire de l’Europe : il confirme que nous prenons le chemin de la Lune, pas seulement par le biais d’équipements et de technologies, mais bien de personnes », indique Jan Wörner, directeur général de l’ESA.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !