L'UE s'apprêterait à encadrer l'exportation des systèmes d'IA et de reconnaissance facialeCrédits : imaginima/iStock

L'Union européenne est en passe de finaliser un plan visant à renforcer les contrôles à l'exportation des technologies de surveillance et d'espionnage, ainsi que les obligations de transparence des gouvernements en la matière, ont déclaré deux responsables impliqués dans la négociation à Politico.

Les nouvelles restrictions iraient au-delà de l'Arrangement de Wassenaar sur les biens « à double usage ». Elles obligeraient en effet les entreprises à obtenir une licence pour vendre à l'export certaines technologies émergentes telles que la fabrication additive, l'informatique quantique, les systèmes d'IA et de reconnaissance faciale.

Le dernier projet de texte, vu par POLITICO, augmenterait également les obligations de transparence des gouvernements, en les obligeant à publier des détails sur les licences qu'ils accordent, aidant les ONG et les groupes de défense des droits de l'homme à documenter ceux qui ne respecteraient pas les règles.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !