Royaume-Uni : une commission parlementaire dit avoir des preuves d’une entente entre Huawei et la Chine

Depuis que les États-Unis ont placé Huawei sur liste noire à cause d’un risque pour la sécurité nationale, la question de la preuve revient régulièrement sur le devant de la scène. 

Les Américains ont déjà affirmé en détenir, mais sans jamais la montrer publiquement. C’est désormais au tour du Royaume-Uni de faire de même : « La commission de la défense du Parlement britannique a déclaré jeudi avoir des preuves solides d’une entente entre le géant télécoms Huawei, soupçonné d’espionnage, et le gouvernement chinois », explique Reuters.

Nos confrères ajoutent que cela pourrait conduire à un « retrait plus tôt que prévu de tous ses équipements des réseaux britanniques ». Pour le moment, la date fatidique est fixée à 2027.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !