Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
AMD pourrait se payer Xilinx

Si le constructeur annonce des produits de plus en plus performants et attractifs, notamment les prochains Ryzen 5000, il sait qu'il a un problème face à Intel et NVIDIA : il ne dispose pas d'un écosystème complet. 

Il ne propose en effet que des CPU et GPU – là où Intel est presque capable d'équiper un serveur complet – et mise sur différents types d'accélérateurs, au point de proposer sa OneAPI pour accompagner le mouvement, et faciliter le travail des développeurs.

De son côté, NVIDIA rattrape son retard, lui aussi avec des acquisitions comme Cumulus Network et Mellanox récemment et ARM pour l'assister dans sa bataille contre les CPU x86. Bref, AMD ne pouvait plus rester les bras croisés comme c'était le cas ces dernières années.

Quand nous rencontrions les responsables de l'entreprise, ils se contentaient en général de botter en touche en évoquant un écosystème ouvert de partenaires qui travaillent autour de ses EPYC et Radeon dans les serveurs, comme seule réponse.

Ils semblent avoir pris la mesure de ce qui les attend à moyen terme et auraient décidé de jeter leur dévolu sur Xilinx, dont AMD est proche ces dernières années. C'est en tout cas ce que croit savoir le Wall Street Journal qui évoque un deal à 30 milliards de dollars.

Le géant américain du FPGA est actuellement capitalisé à 25 milliards de dollars, AMD à quatre fois plus. Si accord il y a, il pourrait être annoncé dès la semaine prochaine. De quoi permettre à la société de se diversifier, même si les secteurs où elle est absente resteront nombreux, notamment le réseau ou encore le stockage. La prochaine étape ?

Pour rappel, Intel avait racheté Altera en 2015 pour entrer dans le secteur du FPGA. La transaction (en cash) s'était conclue à l'époque pour 16,7 milliards de dollars.

20 commentaires
Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 09/10/20 à 08:53:55

30 milliards, ce qui fait un taux d'endettement d'environs 33% en se basant sur la capitalisation actuelle d'AMD. Ca devrait passer auprès de la banque :fumer:

Comment ça c'est pas un crédit immo ? :transpi:

Avatar de Equilibrium Abonné
Avatar de EquilibriumEquilibrium- 09/10/20 à 10:19:01

3 géants intégrés du semiconducteur de pointe Intel, Amd et NVIDIA, tous trois américains, sans oublier Qualcomm. De l'autre côté les chinois qui rattrapent leur retard avec une politique de recherche de long terme qui commence à aboutir. Les Russes développent aussi un programme.

Et nous les européens, et nous les français en particulier, que faisons nous ? Ca vaudrait peut être le coup de mettre 10 à 15 milliard d'Euro en recherche sur le sujet et de securiser des productions exclusives pour la défense et le secteur public afin de créer de premiers débouchés et avoir dans 10-15 ans une industrie de pointe sur ce sujet non ? On pourrait le faire sur du quantum computing d'ailleurs.

Édité par Equilibrium le 09/10/2020 à 10:20
Avatar de Equilibrium Abonné
Avatar de EquilibriumEquilibrium- 09/10/20 à 10:22:22

C'est ce genre de politique qui a permis à la France de devenir (ou de rester surtout dans les ruines de 1945) une puissance économique de premier rang mondial, avant qu'hayek et les chicago boyz du néolibéralisme viennent tout foutre par terre pour des intérêts financiers bien identifiables.

Avatar de cyrano2 Abonné
Avatar de cyrano2cyrano2- 09/10/20 à 10:26:38

Equilibrium a écrit :

3 géants intégrés du semiconducteur de pointe Intel, Amd et NVIDIA, tous trois américains, sans oublier Qualcomm. De l'autre côté les chinois qui rattrapent leur retard avec une politique de recherche de long terme qui commence à aboutir. Les Russes développent aussi un programme.

Et nous les européens, et nous les français en particulier, que faisons nous ? Ca vaudrait peut être le coup de mettre 10 à 15 milliard d'Euro en recherche sur le sujet et de securiser des productions exclusives pour la défense et le secteur public afin de créer de premiers débouchés et avoir dans 10-15 ans une industrie de pointe sur ce sujet non ? On pourrait le faire sur du quantum computing d'ailleurs.

bof. Il faudrait mieux booster ceux qui existe déjà (ST, Philips, Infineon, ... + toutes les petites boites) au lieu de faire des plan type cloud souverain...

Avatar de Equilibrium Abonné
Avatar de EquilibriumEquilibrium- 09/10/20 à 10:45:17
cyrano2

Ils sont trop petit pour lutter à ce niveau.
Le contre modèle cloud souverain serait de dire : "bonjour STmicro, on vous donne de l'argent via un marché et vous nous faites un Ryzen ++ pour 2025". Cela ne marche pas.

Vu le retard, une structure publique doté de 15 milliards quelque chose d'Euros devrait faire toute la recherche fondamentale en collaborant avec STMicro et les autres, et mettre ses brevets et savoir faire à disposition gratuite des fondeurs français, puis developper une structure hybride (modèle Huawei, ZTE par exemple) qui commercialisera les puces comme Intel ou AMD le ferait. Une coopération avec les fondeurs doit eviter les uns et les autres de courrir le meme lièvre.

Avatar de Equilibrium Abonné
Avatar de EquilibriumEquilibrium- 09/10/20 à 10:49:52

Ne me dites pas que Pechiney, Technip, Framatom n'ont pas marché dans les années 1960 ? Ne me dites pas que les Huawei et ZTE ne fonctionnent pas, tout comme les Keiretsu japonaises (Mitsubishi, Toshiba etc) et les Chaebol coréennes (Hyundai, Samsung etc).

Ce modèle permet de faire du catchup et de devenir une puissance industrielle à condition de créer des marchés réservés au début.

Avatar de wpayen Abonné
Avatar de wpayenwpayen- 09/10/20 à 10:59:43

Le seul moyen de renforcer cela aurait été de faire un Airbus/EADS, mais ça aurait voulu dire lacher plusieurs centaines de miliards, en utilisant l'ensemble des forces, ARM compris.

On aurait eu un groupe européen allant de l'électronique grand publique aux semi-conducteur

Avatar de Equilibrium Abonné
Avatar de EquilibriumEquilibrium- 09/10/20 à 11:04:32

Laisser arm partir dans la besace de l'américain NVIDIA est une enorme erreur. Sa vente au Vision Fund nippo-saoudien (Masayoshi Son, Softbank et fonds saoudiens) a été la première erreure et là s'en est qu'une conséquence : ses investissements comme Uber ou Wework sont des puits sans fond alors il doit vendre des actifs rentable : arm et des parts d'Alibaba). Si on élisait de vrais Stratèges, on pourrait faire pression sur la Commission pour obtenir un changement de doctrine en droit de la concurrence et forcer Vestager a dire non au rachat et empêcher le rachat par Nvidia puis récupérer arm afin de l'intégrer dans un modèle industriel à construire.

Tout est possible même sans arm, à condition d'y mettre les moyens, d'avoir une visée stratégique précise et de faire en sorte que la recherche publique soit massivement financée et bien organisé. A l'inverse de la catastrophe actuelle.

Édité par Equilibrium le 09/10/2020 à 11:09
Avatar de xillibit Abonné
Avatar de xillibitxillibit- 09/10/20 à 11:37:41

Equilibrium a écrit :

3 géants intégrés du semiconducteur de pointe Intel, Amd et NVIDIA, tous trois américains, sans oublier Qualcomm. De l'autre côté les chinois qui rattrapent leur retard avec une politique de recherche de long terme qui commence à aboutir.

Il y a aussi Broadcom et d'autres....

Avatar de dvr-x Abonné
Avatar de dvr-xdvr-x- 09/10/20 à 12:26:36
Equilibrium

Si c'était si simple...
On est pas foutu de faire un Cloud Européen donc il ne faut pas trop en demander à mon avis.
Plus particulièrement en France, ou on est bon qu'à se plaindre.

Je préfère malgré tout la France, même si elle doit dépendre d'autres, qu'un gouvernement Russe ou Chinois.

Et 15 Milliards, tu les sors d'ou ? C'est un chiffre au hasard ? Pourquoi pas 2 milliards ? Pourquoi pas 50 ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2