Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Chez Ubisoft, 25 % des salariés ont observé des comportements inadaptés

C’est le résultat d’un audit mené par un cabinet indépendant, l’enquête qu’Yves Guillemot avait lui-même promise. Le PDG en partage même les résultats dans une lettre envoyée aux employés. 14 000 réponses ont été collectées durant l’audit, sur les 18 000 salariés que compte l’entreprise. Une centaine d’entretiens privés ont été menés et 40 groupes de parole ont été mis en place.

Les chiffres ne sont pas glorieux, puisque 25 % des salariés ont été « victimes ou témoins d’une forme quelconque de mauvaise conduite au travail au cours des deux dernières années ». En outre, « une personne sur cinq ne se sent pas pleinement respectée ou en sécurité dans son environnement de travail ».

Sans surprise, les femmes sont 30 % plus souvent victimes de harcèlement que les hommes. Pour les personnes non genrées, le chiffre grimpe même à 43 % (et 10 % de plus que les femmes). Plus d’un tiers (34 %) des personnes ayant signalé un incident ne se sont pas sentis soutenus par la direction.

Sur la base de ces constats, Guillemot pointe quatre domaines dans lesquels Ubisoft doit « s’améliorer rapidement » : 

  • « Garantir un environnement de travail où chacun se sent respecté et en sécurité.
  • Mettre la diversité et l’inclusion au cœur de tout ce que nous faisons.
  • Recentrer et renforcer notre fonction RH.
  • Rendre les managers du groupe responsables et les responsabiliser »

Une grande partie du travail repose sur le suivi des sanctions déjà prononcées et celles à venir, ainsi que par l’embauche de nouveaux responsables.

83 commentaires
Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 05/10/20 à 08:05:44

Pour les personnes non genrées [...]

Transexuels, etc ... ?

Sur la base de ces constats, Guillemot pointe quatre domaines dans lesquels Ubisoft doit « s’améliorer rapidement » :

  • « Garantir un environnement de travail où chacun se sent respecté et en sécurité.
  • Mettre la diversité et l’inclusion au cœur de tout ce que nous faisons.
  • Recentrer et renforcer notre fonction RH.
  • Rendre les managers du groupe responsables et les responsabiliser »

Je rajouterai bien un 5ème point : foutre un coup de pied au cul à tous les :censored: qui créées ce bordel. Promouvoir l'équité alors que tes salariés côtoient en permanence les types qui les ont harcelés, ça amène pas à un climat d'apaisement.

Au moins, on voit que ça bouge, on peut saluer ce point là.

Je souhaite bon courage à mes homologues développeuses (et sans oublier toutes et tous les autres !).

Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 05/10/20 à 08:56:29

La communication d'entreprise qui s'adresse à la mode des lobbys.

Les problèmes de genre, priorité nationale alors qu'il y a des gens qui crèvent dehors.
Le plus beau c'est que souligner ces incohérences de priorité permet généralement de ce mettre à dos la masse de ceux qui sont toujours du bon côté. :roll:

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/10/20 à 09:04:53

Jeanprofite a écrit :

La communication d'entreprise qui s'adresse à la mode des lobbys.

Les problèmes de genre, priorité nationale alors qu'il y a des gens qui crèvent dehors. Le plus beau c'est que souligner ces incohérences de priorité permet généralement de ce mettre à dos la masse de ceux qui sont toujours du bon côté. :roll:

Faux dilemme. Ubisoft ne peut pas grand chose pour ceux qui crèvent dehors. Par contre, une de ses responsabilités est d'éviter le harcèlement en interne.
Et qu'on soit sensible aux questions de genre ou pas, le harcèlement est condamnable de toute façon donc ton commentaire n'a aucun interet du début jusqu'à la fin.
Et joue pas à la victime, c'est juste ridicule.

Édité par KP2 le 05/10/2020 à 09:06
Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 05/10/20 à 09:09:14
KP2

Faux, UBISOFT pourrait accorder du temps à ses salariés pour faire des maraudes ou convevoir des projets de logements ou encore faire un logiciel de suivi qui ne soit pas catastrophique.

Mon commentaire a déjà eu l'intérêt de montrer que tu fait partie de cette masse qui est toujours du bon côté. :fumer:

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 05/10/20 à 09:18:45

Ce type d'enquêtes présente des biais bien connus, de l'absence de définitions précises des termes, à la présentation orientée du prétendu problème, en passant par la modalité « effet groupe », etc.

Ces chiffres sont probablement très largement surestimés, mais quand on veut se débarrasser de son chien il suffit de prétendre qu'il a la rage.

Il faut dire que la propagande DIE est à la mode chez les SJW et autres NPC marxistes.

Avatar de Dj Abonné
Avatar de DjDj- 05/10/20 à 09:23:00

Les chiffres sont dingues :fou:

Jeanprofite

Belle tentative de dévier le débat dès le début des commentaires.
(Ubisoft pourrait aussi arrêter de demander des crédits d’impôts jeu vidéo, y aura plus d'argent pour les SDF)

Les problèmes de genre, priorité nationale

T'es au courant qu'Ubisoft c'est pas juste en France?

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 05/10/20 à 09:25:03

Jeanprofite a écrit :

Mon commentaire a déjà eu l'intérêt de montrer que tu fait partie de cette masse qui est toujours du bon côté. :fumer:

Tout comme n'importe quelle entreprise, à suivre ton raisonnement.
Et puis toi aussi, non ?

Tu occupes tes week-ends à faire des projets d'intérêt commun, je suppose ?

Le rôle premier d'une entreprise, c'est de fournir un cadre de travail adapté, un travail et un salaire à celui qui viendra faire le boulot.
Le reste, c'est du bonus auquel l'entreprise n'est pas obligé de faire.

Et si Ubisoft voulait faire bonne figure, elle pourrait faire une fondation où les fonds seraient réinvesti pour 95% dans des conneries genre financement de l'industrie de l'armement, etc ...

Avatar de Syrius Märx Abonné
Avatar de Syrius MärxSyrius Märx- 05/10/20 à 09:28:24
tmtisfree

Et donc ? Il n'y a pas de problèmes chez Ubisoft, circulez il n'y a rien à voir ?

Avatar de Jeanprofite Abonné
Avatar de JeanprofiteJeanprofite- 05/10/20 à 09:31:47
Arcy

Pour le raisonnement, ce n'est pas encore toutes les entreprises qui communiquent de la sorte.
C'est surtout un argument de vente dans le marais, on ne demande pas (encore) à un plombier d'être Gayfriendly.

J'ai occupé des week-end et des soirées à venir en aide aux sans dominicle fixe, je ne le fait plus mais cela me permet au moins de parler en connaissance de cause.

Ta définition de l'entreprise est pleine de jolie licornes, mais prouve pas là que tu ne connais pas le monde dans lequel nous vivons...

Édité par Jeanprofite le 05/10/2020 à 09:33
Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 05/10/20 à 09:42:17

Jeanprofite a écrit :

Ta définition de l'entreprise est pleine de jolie licornes, mais prouve pas là que tu ne connais pas le monde dans lequel nous vivons...

Ma définition est peut-être "pleine de jolies licornes" mais ne t'inquiètes pas, j'ai un travail et la langue de bois, je l'entend aussi.

Le rôle d'une entreprise est de donner du travail, ni plus ni moins.
Le manque que tu décris, c'est pas à Ubisoft de le faire à travers un projet de logements et co, c'est le rôle des institutions publiques (Etat, région, département, ville).

Moi aussi je rêve d'une chambre pour chaque individu, pour qu'ils ne puissent pas dormir dehors, été comme hiver.
Mais j'irai quand même pas demander à tel ou tel boite de dépenser x millions dans des bâtiments parce que c'est pas son taf.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9