Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Le suivi des sans-abri gravement perturbé par un nouveau logiciel

Alors qu’un sans-abri sur deux ne trouve déjà pas de place en France, une série de bugs informatiques vient aggraver la prise en charge des demandes, révèle Jacques Duplessy dans Mediapart.

Le logiciel (dit SI-SIAO) est utilisé chaque jour par 15 000 à 20 000 travailleurs sociaux en France pour saisir les données des demandeurs d’hébergement d’urgence des personnes à la rue ou leur relogement à plus long terme. Il est censé fusionner avec le logiciel de pilotage des écoutants du 115.

Sa nouvelle version est une « catastrophe », explique Christine Laconde, la directrice du Samu social de Paris : « il y a une myriade de petits et gros bugs. On a l’impression que c’est l’Everest par la face nord, de nuit et sans crampons ». « Depuis, c’est le chaos », confirme Florent Guéguen, le directeur de la Fédération des acteurs de solidarité (FNARS), qui fédère 800 associations et 80 % des centres d’hébergement en France.

« On ne voit plus dans la base de données les personnes déjà enregistrées, beaucoup de rapports des travailleurs sociaux ont été perdus dans toute la France. On ne sait plus les places disponibles dans les centres d’hébergement car les disponibilités ne s’affichent plus en fonction de la taille du ménage qui fait la demande. Le RGPD n’est absolument pas appliqué. Les règles déontologiques ne sont pas respectées. Et en plus, la chef de projet côté État a été débarquée juste après le confinement. »

19 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 05/10/20 à 08:16:28

C'est beau....à force de vouloir compresser les prix, voilà le résultat.

Ils ne font pas de tests avant une MEP?

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 05/10/20 à 08:31:56

dylem29 a écrit :

C'est beau....à force de vouloir compresser les prix, voilà le résultat.

Ils ne font pas de tests avant une MEP?

Des tests? Ca se fait pas en prod, les tests? :keskidit:

Avatar de bielorusse320 Abonné
Avatar de bielorusse320bielorusse320- 05/10/20 à 08:35:40
dylem29

Les utilisateurs ne peuvent pas faire les tests si on ne fait pas de MEP avant. :byebye:

Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 05/10/20 à 08:42:22

Patch a écrit :

Des tests? Ca se fait pas en prod, les tests? :keskidit:

bielorusse320 a écrit :

Les utilisateurs ne peuvent pas faire les tests si on ne fait pas de MEP avant. :byebye:

tazvld a écrit :

https://www.commitstrip.com/fr/2017/02/08/where-are-the-tests/

:mdr:

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 05/10/20 à 09:15:02

Chez moi, j'ai un peu l'impression que de vouloir travailler proprement, c'est interdit ...

  • Cahier de scénarios de tests (tu appuies sur un bouton et tu regardes si la conséquence est conforme à l'attendu) : plusieurs mois que j'attends que mes utilisateurs aient terminé.
  • Cahier des charges ? Simple expression du besoin. Ah, et ça évolue tous les jours.
  • "Comment ça tu peux pas ? Mais l'autre logiciel a aussi cette faille, on peut bien en faire une ici, ça nous simplifierai la vie !"
  • "Dis, tu peux nous faire une bidouille, on a un fichier Excel qu'on souhaiterai mettre dans la Bdd et tu sais, nous on a pas le temps pour ça."
  • "On veut mettre x données dans un tableau croisé dynamique, tu peux t'en occuper ?"

:dd:
Quand je penses que mes collègues acceptent toutes ces conneries sans broncher, c'est triste ...

Avatar de numerid Abonné
Avatar de numeridnumerid- 05/10/20 à 10:14:22

Arcy a écrit :

:dd: Quand je penses que mes collègues acceptent toutes ces conneries sans broncher, c'est triste ...

C'est bien ce qui me chipote dans l'affaire, c’est qu'il y a des gens qui ont développé ça sans broncher.

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 05/10/20 à 10:16:57

numerid a écrit :

C'est bien ce qui me chipote dans l'affaire, c’est qu'il y a des gens qui ont développé ça sans broncher.
Probablement par désolation.

Tu bronches, on te reproche que c'est pas ton boulot, il faut que le travail soit fait dans les temps, et tu bâcles.

Tristesse ...

Avatar de numerid Abonné
Avatar de numeridnumerid- 05/10/20 à 10:21:53

Arcy a écrit :

Tu bronches, on te reproche que c'est pas ton boulot, il faut que le travail soit fait dans les temps, et tu bâcles.

Tristesse ...

certes, mais bon, on a affaire à des gens qui n'ont pas de problèmes pour retrouver un emploi. On s'attendrait à un peu plus d'éthique et de conscience professionnelle de leur part surtout qu'ils sont bien payés généralement.

Avatar de micter59 Abonné
Avatar de micter59micter59- 05/10/20 à 10:52:30

Il y a probablement aussi un peu de la magie de l'administration : on ne développe plus rien en interne mais on fait faire par une entreprise pour beaucoup plus cher. Mais on ne sait pas plus gérer les projets avec les entreprises que les compétences internes en développement d'avant...

Côté entreprise, on voit l'administration arriver, et on se frotte les mains parce qu'on sait qu'on va pouvoir la pigeonner. Après viennent les difficultés parce que l'administration ne sait pas s'organiser, donc ne sait pas exprimer le besoin etc...

C'est affligeant de voir ce qui est fait avec notre argent :-(

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2