Scrapping : Facebook attaque deux entreprises accusées d’avoir gloutonné ses données

Le réseau social porte plainte contre deux entreprises accusées d’avoir « scrappé » ses données, outre celles d’Instagram, Twitter, YouTube, LinkedIn ou Amazon, à des fins marketings notamment. BrandTotal Ltd. (Israël) et Unimania Inc. (Delaware) violent les conditions de ses services, estime le géant. 

Ces deux entreprises auraient contourné les protections locales en s’appuyant sur des extensions pour navigateurs (UpVoice et Ads Feed), « concues pour accéder et collecter des données ». Des extensions qui utiliseraient « des programmes automatisés pour récupérer nom, identifiant, sexe, date de naissance, statut de relation, localisation et autres informations liées aux comptes », pour envoyer les fruits de cette collecte à un serveur partagé entre les deux entreprises.

Ce contentieux « n'est que l’un des moyens utilisés pour lutter contre le scrapping. Nous avons également investi dans des équipes et autres outils pour surveiller et détecter des activités suspectes et d'utilisation non autorisée » indique Facebook, pas peu fière de se présenter comme défenseur de la vie privée.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !