Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Un député veut exonérer les associations des droits Sacem-Spré, deux fois par an

Le député LR Olivier Dassault a déposé une proposition de loi pour dispenser le monde associatif du paiement de la rémunération équitable, ces droits payés lorsqu’une manifestation occasionnelle est sonorisée.

« Et c’est là le bémol ! Quand la musique sonne, la Sacem s’actionne » réagit le parlementaire. « Et peu importe s’il s’agit d’une petite association qui s’implique avec peu de moyens et surtout beaucoup d’énergie des bénévoles, elle passe forcément à la caisse ».

La collecte de ces droits est en effet assurée par la SACEM pour le compte de la SPRé, société cogérée par la SCPP, la SPPF, l’ADAMI et la SPEDIDAM. 

Le parlementaire salue la société, qui a « fait de gros efforts pour simplifier les démarches administratives et diminuer la facture de certains » organismes, mais estime que « la redevance pénalise bien des actions et décourage même certaines réalisations ».

Pour aider le monde associatif, « source inépuisable de cohésion sociale », sa proposition de loi vise à exonérer du paiement des droits l’organisation de deux événements par an, à condition toutefois que l’entrée soit gratuite. 

9 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 02/10/20 à 09:35:49

C'est simple, dans notre association, pas de musique en magasin, pas de musique lors des manifestations diverse, pas de musique d'attente au tél.
Ils sont déjà assez gras comme cela les AD.

Édité par Ami-Kuns le 02/10/2020 à 09:37
Avatar de OB Abonné
Avatar de OBOB- 02/10/20 à 09:54:06

"à condition toutefois que l’entrée soit gratuite. "

=> Comment est calculée la "part SACEM" ? Un prix fixe par titre ? La longueur de l'évènement ?

Si le spectacle est financé "au chapeau" mais que les frais sont fixes, le risque est qu'un petit spectacle soit déficitaire rien qu'avec la "part SACEM" ?
Dit autrement, estc-e que la SACEM aime les spectacles QUE si ils sont gros et gras ?

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 02/10/20 à 11:46:32

Voilà un député qui au mieux va se faire rappeler à l'ordre, au pire va sauter.
Essayer de réglementer une mafia qui a le gouvernement dans sa poche, l'effort mérite d'être salué mais sera malheureusement vain.

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 02/10/20 à 11:59:30
OB

il y a un (petit) bout de réponse ici : 75€ pour la reprise d'une chanson connue dans le cadre d'une fête scolaire.

Et sinon, tout est là (du moins pour ce qui est public).

Avatar de fred42 INpactien
Avatar de fred42fred42- 02/10/20 à 12:21:08
Obidoub

Tu as dû rater son nom : Olivier Dassault. C'est l’aîné des petits fils de Marcel Dassault, 11 ème fortune française ex aequo avec ses frères et sœur. Si LR le lâchait, ce qui est très improbable, il se présenterait sans étiquette et serait élu.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 02/10/20 à 12:32:14

Obidoub a écrit :

Voilà un député qui au mieux va se faire rappeler à l'ordre, au pire va sauter. Essayer de réglementer une mafia qui a le gouvernement dans sa poche, l'effort mérite d'être salué mais sera malheureusement vain.

Il ne sautera pas pour ca, mais en effet je doute que ca soit suivi par une majorité...

Avatar de arriba Abonné
Avatar de arribaarriba- 02/10/20 à 17:26:56

le titre de l'article est trompeur, Olivier Dassault ne fait référence qu'à l'article L.132-21 du CPI, , d'ailleurs le lien vers le site de l'A.N pointe vers un en-tête mentionnant "Proposition de loi nº 3319 visant à exonérer les associations deux fois par an des redevances de la Sacem" !

Si, comme il est mentionné dans l'article "La collecte de ces droits est en effet assurée par la SACEM pour le compte de la SPRé, société cogérée par la SCPP, la SPPF, l’ADAMI et la SPEDIDAM." alors la proposition d'amendement aurait évoqué l'article L.214-1 et suivants. Enfin la Décision du 5 janvier 2010 de la commission prévue à l’article L. 214-4 du code de la propriété intellectuelle publiée au JORF le 23/01/2010.

soit l'amendement est "bancal" et il fallait titrer "un député veut exonérer les associations des droits SACEM" soit il va le réécrire et aussi viser les dispositions spécifiques relatives aux droits voisins du droit d'auteur.

ce n'est pas simple

Édité par arriba le 02/10/2020 à 17:27
Avatar de momal INpactien
Avatar de momalmomal- 05/10/20 à 07:45:17

dans notre village, la derniere fois qu'un mec de la sacem est venu voir le president du comité des fetes pour lui dire qu'il y aura a payer pour la musique que les jeunes font benevolement pour la fete, il y a eu explication assez ferme, depuis on a plus eu de demande...
je dis pas que c'est la solution, mais que ca peut fonctionner, surtout pour recuperer 300 balles le mec va pas tenter de se prendre une rouste..

Avatar de Fseg Abonné
Avatar de FsegFseg- 05/10/20 à 13:29:05

Pour ma part je fais des projections associatives gratuites dans des très petites salles et je paye les droits SACEM pour les musiques du film, même quand les droits du film sont gratuits... Bon ce n'est jamais grand chose (dans les 30-40 € chaque fois) mais c'est un peu compliqué pour faire la démarche (pas de formulaire ad hoc sur leur site, donc envoi de mail à la délégation SACEM, coup de fil des fois plus d'an après pour me dire on a bien reçu le mail on va vous envoyer la facture alors que la projection est passée de très longue date...) Je me demande si le traitement ne leur coûte pas plus cher au final que les droits collectés et s'ils ne feraient pas des économies avec la proposition de loi en question.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.