Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Cloudflare Analytics et Radar : des services (gratuits) détaillants vos audiences et l'état (d'une partie) du web

« Chaque seconde nous traitons 18 millions de requêtes HTTP et 6 millions de requêtes DNS » rappelle l'entreprise, qui dit avoir une vue sans pareil sur le trafic mondial. C'est d'ailleurs ce que certains lui reprochent parfois, Cloudflare étant vu comme un acteur trop central du réseau des réseau, une sorte de SPoF lui aussi sans pareil. 

Mais le fournisseur de service préfère se présenter comme un acteur responsable, bloquant 72 milliards d'attaques par jour, aidant tout type de société à se protéger simplement et proposant de nombreux outils accessibles à tous, certains étant gratuits. C'est le cas de son nouveau Radar. Il permet d'obtenir des données sur l'évolution du trafic mondial sur la dernière heure, les 24 dernières heures ou les 7 derniers jours (bientôt jusqu'à 30). 

Il est possible d'assurer un tri par pays, de souscrire à un système d'alerte, de voir le site le plus visité, le niveau d'attaques DDoS, de trafic issu de bot et autres appareils mobiles. Des rapports sur l'évolution des accès via HTTP/HTTPS, des version 1/2/3 du protocole, d'IPv4/IPv6, des navigateurs sont également proposés. 

On peut aussi afficher des informations par domaine ou par IP. Un service faisant suite au lancement de son offre d'outil d'analyse des audiences, présenté comme respectueux de la vie privée.  En effet, la récolte ne se fait pas avec un script côté client ou un identifiant forgé tel qu'une empreinte basée sur l'IP, l'user agent ou autre. Le service est annoncé comme gratuit, mais nécessite une inscription à une liste d'attente pour ceux qui ne sont pas déjà clients. 

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.