Avec One, Amazon propose une identification par paume de la main

L’entreprise vient de présenter sa solution se voulant pratique et sécurisée à destination des magasins ou autres, capables de prendre en compte un geste palmaire pour s’identifier. Cet appareil, de forme allongée, peut être placé sur un bureau ou dans une borne. Une fois le geste pris en compte, One peut valider l’opération associée, qu’il s’agisse d’un paiement, d’une présentation de carte de fidélité ou d’un simple dispositif de pointage.

La création du « compte » se fait par présentation de la carte que l’on souhaite enregistrer. On l’associe ensuite à un numéro de téléphone et à sa main. Il suffira de présenter celle-ci aux prochains passages pour déclencher l’action.

Il y a plusieurs différences importantes avec l’empreinte digitale. En tant que telle, l’empreinte palmaire est moins précise que la digitale. Dans One, présenter sa main ne suffit donc pas : il faut en plus effectuer un geste particulier, au choix du client lorsqu’il s’enregistre.

Autre différence de taille, surtout par les temps qui courent : on présente sa main au-dessus de l’appareil pendant une seconde environ, on ne le touche pas.

La signature de la main est créée depuis tout ce qu’une caméra peut observer d’une main en suspension, comme la taille globale, la forme et la taille des doigts, les lignes, etc. Les empreintes digitales ne sont pas relevées. L’ensemble se voit appliquer des algorithmes spécifiques et est stocké sur un serveur Amazon sous forme chiffrée. Rien n’est stocké sur la borne.

Ce point en fera tiquer beaucoup. Il ne s’agit donc pas d’une solution directement comparable à Apple Pay ou Google Pay, puisque les données biométriques ne sont pas stockées dans une enclave sécurisée matériellement, avec émission d’un jeton de sécurité lors d’un acte d’achat. Ici, il y a voyage des données entre les serveurs et les bornes.

Cela étant, Amazon assure avoir pris d’extrêmes précautions pour protéger les données, dans une infrastructure spécifique. En outre – et c’est un bon point – l’utilisateur peut choisir d’effacer les données quand il le veut, directement depuis la borne.

Il s’agit pour l’instant d’un test, car One n’est disponible que dans deux magasins Amazon Go à Seattle. Les ambitions de la firme sont cependant claires, toutes les enseignes étant invitées à venir essayer le mécanisme.

One pourrait clairement trouver son public, propulsé notamment par une situation sanitaire particulière. On notera toutefois que cette solution sera surtout efficace en intérieur, quand les utilisateurs ne portent pas de gants.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !