Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Réduction des émissions de gaz à effet de serre : le Parlement veut aller jusqu’à 60 % d’ici 2030

Lors de son discours sur l’État de l’Union, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen annonçait « porter l'objectif de réduction des émissions pour 2030 à au moins 55 % », au lieu de 40 %

Le Parlement européen répond aujourd’hui et souhaite « des objectifs de réduction des émissions plus ambitieux ». « Les émissions doivent être réduites de 60 % d’ici 2030 pour être en phase avec ce que dit la science », ce serait à la fois « nécessaire et faisable ».

Des députés ont « exprimé leur inquiétude quant au fait que l’objectif 2030 proposé par la Commission était un objectif net, donc moins ambitieux car les réductions réelles seraient plus faibles, les émissions éliminées par les puits de carbone étant également comptabilisées pour atteindre l’objectif ».

24 commentaires
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 29/09/20 à 08:54:51

C'est un objectif extrêmement ambitieux. Si je ne vois pas de feuille de route claire pour aller avec, ce sera probablement un échec. En dix ans il faudrait par exemple fermer la quasi-totalité des centrales à charbon ou fioul de l'UE ? Oui, peut-être !

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 29/09/20 à 08:57:52

Je trouve qu'ils ne sont vraiment pas ambitieux. Quitte à sortir des grands mots, pourquoi pas une réduction des émissions de 80% ? Après tout, il s'agit d'un objectif purement politique, sans aucun moyen économique ou technique à côté, ni aucune responsabilité pour ceux qui le prennent (personne ne viendra les chercher en 2030 si "l'objectif" qu'ils ont défini n'est pas atteint...).

Bref, comme dirait le bon vieux William... beaucoup de bruit pour rien.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 29/09/20 à 09:21:38

Ils ont donc décider d'installer des éoliennes dans leur locaux ?

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 29/09/20 à 09:37:15

– 60% d’ici 10 ans ? Totalement irréaliste. Suivant !

Avatar de prodigy Abonné
Avatar de prodigyprodigy- 29/09/20 à 09:38:55

Trit’ a écrit :

– 60% d’ici 10 ans ? Totalement irréaliste. Suivant !

Et pourtant il faudrait y arriver voir même ne plus en émettre si on ne veux pas avoir plus de catastrophe et de monté de température sur terre.

Avatar de Groink INpactien
Avatar de GroinkGroink- 29/09/20 à 09:58:38

C'est mal barré :
https://fr.news.yahoo.com/france-centrales-charbon-pourquoi-115139522.html

Ou quand tu découvres que l'éolien ça ne marche tout le temps, et qu'avec la diminution de la part du nucléaire, il faut importer depuis l'Allemagne....qui produit via du charbon.

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 29/09/20 à 10:03:02
prodigy

Il faudrait, et ça fait plus de 60 ans que tous les compétents dans ce domaine le supplient, mais il faut à un moment se rendre à l’évidence : l’humanité (comprendre, l’espèce Homo (autoproclamée) sapiens) et en particuliers ses membres érigés au statut de dirigeants a choisi, en pleine et parfaite connaissance de cause, le voie de l’auto-extinction à relativement court terme. C’est tout.

(Au rythme où vont les choses, je table sur d’ici la fin du siècle, et je ne vois vraiment pas comment il pourrait encore y avoir des humains au-delà de 2100 ; en tout cas, ils ne seront plus des milliards, ni même des millions, et certainement pas en état de pouvoir survivre dans un monde autre que ramené à un état pré-historique ou pré-Révolutions industrielles au mieux, sans la moindre ressource naturelle fossile encore utilisable puisque toutes épuisées et consommées entre les XVIIIe et XXIe siècles), tout ça au nom du dieu pognon (über alles!) qui aura fini de signifier la perte de l’espèce la plus conne de l’Univers, au point d’en avoir constitué la pire honte)

Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 29/09/20 à 10:08:25

Groink a écrit :

C'est mal barré : https://fr.news.yahoo.com/france-centrales-charbon-pourquoi-115139522.html

Ou quand tu découvres que l'éolien ça ne marche tout le temps, et qu'avec la diminution de la part du nucléaire, il faut importer depuis l'Allemagne....qui produit via du charbon.

Du charbon qui relâche des tonnes de radon dans l’atmosphère, gaz hautement radioactif. Bravo, les antinucléaires primaires même pas fichus de savoir de quoi vous parlez : en croyant remplacer une énergie jugée dangereuse (si mal maîtrisée, mais c’est le cas pour tout ; or, les spécialistes du nucléaires ne sont pas des brêles, eux) mais qui est la plus décarbonée qui soit car ne rejette pas de CO2, vous en arrivez à devoir ré-employer la pire des sources d’énergie en matière de rejets de CO2 et d’émissions de radioactivité !

Reste le problème du stockage des déchets à long terme, mais c’est pas comme si des solutions (imparfaites, mais toutes le sont par définition) avaient été trouvées, et par ceux-là mêmes qui bossent dans ce domaine.

Avatar de j34n-r0x0r INpactien
Avatar de j34n-r0x0rj34n-r0x0r- 29/09/20 à 11:21:09

tazvld a écrit :

Ils ont donc décider d'installer des éoliennes dans leur locaux ?

Un peu plus loin, à l’intérieur les fixations ne tiendraient pas. :transpi:

Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 29/09/20 à 12:18:28
anagrys

Je vais pas te cacher que j’ai franchement du mal à être optimiste à ce sujet mais le pessimisme inutile ne sert à rien.

Fixer et surtout se mettre d’accord sur cet objectif politique est un premier pas certes insuffisant mais totalement nécessaire pour ensuite trouver peut être des moyens d’actions concrets.

Mieux vaut louper un objectif trop ambitieux mais qui aura éventuellement permis de support à des évolutions de notre société plutôt que l’absence totale d’objectif ou des objectifs trop flous pour servir de support à quelconque projet.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3