Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Ademe : un rapport et des recommandations sur le télétravail et ses « effets rebond »Crédits : Cecilie_Arcurs/iStock

Quelques mois après le premier volet de son enquête – baptisé « Télétravail, mobilités et mode de vie » – l’Agence de la transition écologique publie une seconde étude : « Caractérisation des effets rebond induits par le télétravail ».

Dans son rapport, elle « révèle que le bilan global du télétravail est favorable d’un point de vue environnemental, et est par ailleurs plébiscité par les salariés en raison de ses avantages individuels (qualité de vie, gain de temps et d’argent, etc.). Cependant, cette étude identifie des effets rebond impactant le bénéfice environnemental du télétravail ».

Elle propose une infographie et émet quelques recommandations : 

  • décourager la pratique du télétravail par journée incomplète
  • encourager la mise en place d’un flex office organisé, sous réserve de maîtriser ses potentiels impacts sociaux,
  • promouvoir les mobilités actives ou les transports en commun pour réduire l’impact des mobilités en étoile autour du domicile du télétravailleur
  • contenir l’étalement urbain et accroître l’offre de logements près des emplois
  • maintenir une offre de transports en commun attractive pour les non-télétravailleurs et ainsi éviter les reports modaux.
14 commentaires
Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 28/09/20 à 09:22:36

la mobilité active c'est l'inverse de l'immobilité passive ?

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 28/09/20 à 10:36:47

Un rapport qui enfonce des portes ouvertes...
Tout le monde est d'accord avec le fait qu'il faut habiter proche de son lieu d'emploi. Je ne connais personne qui fait 2h de RER ou de bouchons par pur plaisir.
Idem pour les transports en commun, oui il faut maintenir une offre attractive, personne ne dit le contraire.
Il manque juste le "mangez 5 fruits et légumes par jour" et "lavez-vous les mains en sortant des toilettes", et il sera complet.

Avatar de hyperviseur Abonné
Avatar de hyperviseurhyperviseur- 28/09/20 à 11:12:08

D'un point de vue environnemental, le seul bémol est la plus grande consommation d'énergie...
Bon, en France c'est majoritairement du nucléaire donc sans conséquence négative sur le bilan carbone. Au contraire moins de bagnole moins de CO2.
D'accord avec Jarrod pour les mentions manquantes :)

Avatar de coco74 Abonné
Avatar de coco74coco74- 28/09/20 à 11:19:17
hyperviseur

Pourquoi une plus grande consommation d'énergie ?

Quelqu'un qui a son pc portable à la maison avec sa box toujours allumée va économiser de l'essence/temps de trajet et rejettera moins de CO2.

En somme, il y a peu être un impact sur le numérique un peu plus important mais je pense largement compensé de loin par le fait de ne pas se transporter.

(et en entreprise aussi l'employé utilise son pc.)

Avatar de v1nce INpactien
Avatar de v1ncev1nce- 28/09/20 à 11:57:20

Rozgann a écrit :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mobilité_active

...promouvoir les mobilités actives la marche, le vélo ou les transports en commun...

Tout le monde comprend. Et ça prend moins de caractères

Avatar de Rozgann Abonné
Avatar de RozgannRozgann- 28/09/20 à 12:16:07
Jarodd

L'intérêt du rapport, c'est d'avoir une évaluation quantitative de ce que ça peut apporter. L'empreinte carbone d'une français aujourd'hui, c'est environ 11 t CO2 eq./an, et on cherche à réduire à 2 t CO2 eq./an en 2050. Et on voit que le télétravail, dans le contexte actuel, ça peut faire gagner environ 1,2 t CO2 eq./an (10% de l'empreinte carbone moyenne d'un français, c'est pas négligeable), comme ça peut dégrader l'empreinte de 60 kg CO2 eq./an.

Personnellement, je n'avais pas ces ordres de grandeur en tête et j'ai appris quelque chose.

Avatar de Rozgann Abonné
Avatar de RozgannRozgann- 28/09/20 à 12:20:12
v1nce

Tu peux faire des périphrases pour toutes les expressions : au lieu de parler d'énergies fossiles, tu peux dire le pétrole, le gaz et le charbon (et la tourbe, et les sables bitumineux, et le reste). Utiliser une expression dédiée, ça permet d'être précis et exhaustif (le roller, la trottinette, le skateboard sont aussi des mobilités actives par exemple).

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 28/09/20 à 12:21:17

v1nce a écrit :

...promouvoir les mobilités actives la marche, le vélo ou les transports en commun...

Tout le monde comprend. Et ça prend moins de caractères

Encore faut-il que ce soit possible.
La gare de ma ville est relativement bien desservie (plusieurs lignes y arrivent), et la ligne est directe vers la gare qui permet d'aller à mon boulot. C'est un choix fait volontairement pour faire du vélotrain facilement, et ne pas toucher ma voiture (ou le moins possible).
MAIS, la SNCF ayant décidé que c'était beaucoup trop bien d'avoir 2 ou 3 trains faisant ce trajet aux environs de 8h (ils partent de lieux différents et continuent vers des destinations totalement différentes ensuite) depuis près de 10-15 ans, a décidé de tous les supprimer. Du coup depuis décembre, si je veux prendre le train, j'arrive soit 1h en avance, soit 30 min en retard. Et maintenant que les horaires 2021 sont dispos, ce n'est pas beaucoup mieux : j'ai le choix entre 2h d'avance, et 20 min de retard...

Édité par Patch le 28/09/2020 à 12:22
Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 28/09/20 à 12:25:34

Il manque un point : s'assurer que le télétravailleur a une pièce dédié ainsi que du bon matériel pour faire du télétravail.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2