Surveillance du web : Moscou voudrait interdire plusieurs protocoles de sécuritéCrédits : yulenochekk /iStock

La Russie veut interdire l'utilisation de protocoles sécurisés masquant la destination du trafic et pouvant entraver ses capacités de surveillance et de censure, tels que TLS 1.3, DoH, DoT, ESNI, écrit ZDNet.

Les responsables moscovites ne cherchent pas pour autant à interdire HTTPS et les communications chiffrées dans leur ensemble, car ils sont essentiels à la sécurité des transactions financières, communications, infrastructures militaires et critiques modernes. 

Mais plutôt empêcher l'utilisation de protocoles Internet cachant « le nom (identifiant) d'une page Web » à l'intérieur du trafic HTTPS. Avec l'adoption de TLS 1.3, DoH, DoT et ESNI, les outils de surveillance et de censure utilisés par la Russie deviendraient en effet inutiles.

Le projet de loi fait actuellement l'objet d'un débat public et attend les commentaires du public jusqu'au mois prochain, le 5 octobre. Mais compte tenu des avantages stratégiques, politiques et de renseignement qui découlent de cet amendement à la loi, estime ZDNet, il est presque certain qu'il sera adopté.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !