Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Europe : Margrethe Vestager rappelle « la nécessité d'accélérer le passage à la 5G »Crédits : sompong_tom/iStock

Après le discours sur l’État de l’Union d’Ursula von der Leyen, la Commission européenne a publié de nombreux documents pour détailler le plan d’action. Il est notamment question de la nouvelle génération de téléphonie mobile. 

Selon la Commission, les infrastructures de très haute capacité, dont la 5G, « constituent le principal élément de la transformation numérique et un pilier essentiel de la reprise. Le déploiement en temps utile des réseaux 5G offrira d'importantes perspectives économiques pour les années à venir ». 

Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l'ère du numérique, y va aussi de sa déclaration : « la crise actuelle a non seulement mis en évidence l'importance que revêt l'accès à l'internet à très haut débit pour les entreprises, les services publics et les citoyens, mais aussi la nécessité d'accélérer le passage à la 5G ».

Thierry Breton, commissaire au marché intérieur, revient pour sa part sur la question de la sécurité : « nous devons, avec le concours des États membres, permettre et accélérer le déploiement de réseaux de fibre optique et 5G sûrs ». Sans le citer, il est évidemment question du cas de l’équipementier Huawei.

La Commission européenne demande ainsi aux États membres de « travailler de concert pour définir, d'ici au 30 mars 2021, une approche commune, sous forme de boîte à outils réunissant de bonnes pratiques, pour le déploiement en temps utile des réseaux fixes et mobiles à très haute capacité, y compris les réseaux 5G ».

Cela vise à réduire le coût des déploiements, fournir un accès au spectre et renforcer la coordination transfrontalière. Les États membres ont maintenant jusqu’au 20 décembre pour faire part de leurs retours et initiatives en la matière. 

28 commentaires
Avatar de tiret Abonné
Avatar de tirettiret- 21/09/20 à 08:43:43

Et après ça ils parlent de respect de l'environnement, on rêve !!!!

Le problème de la 5G n'est pas les ondes, ça c'est du pipeau, mais bien la pollution engendrée par la fabrication et la consommation électrique des nouveaux équipements, tant fixes - les antennes et autres MSC/UTRAN/... - que mobiles, nos téléphones quoi.

Avatar de XXC Abonné
Avatar de XXCXXC- 21/09/20 à 08:52:49
tiret

Hé bien prends tes responsabilités et n’achète pas de téléphone 5G. Voir mieux, arrête l'utilisation d'internet sans fil. Ça consomme à peu de choses près la même chose quel que soit le generation ...

Avatar de Jarodd Abonné
Avatar de JaroddJarodd- 21/09/20 à 09:38:35

C'est surtout les nouvelles capacités de surveillance que je crains. LQdN en a parlé ce week-end : https://twitter.com/BLeQuerrec/status/1307612968834813952

Mais comme d'habitude quand il y a des idées opposées, tout est fait pour faire passer l'autre camp pour des débiles, Macron le premier, avec les Amish et la lampe à huile : le degré zéro de l'argumentation.

Perso je n'ai pas d'avis tranché, mais je suis d'accord avec ceux qui disent qu'il faut d'abord se poser et réfléchir, et écouter ce que disent ceux qui bossent sur le sujet (les ingénieurs, pas les directeurs du marketing). Le "progrès", le "on est en retard sur les autres", le "on en a forcémen besoin pour la croissance", voire le chantage à l'emploi, ce ne sont pas des arguments à prendre en compte, mais certainement pas suffisants.

Edit : j'ai lu et commenté cette brève avant de voir qu'il y en avait une autre dédiée à cette actu :D

Édité par Jarodd le 21/09/2020 à 09:40
Avatar de ColinMaudry Abonné
Avatar de ColinMaudryColinMaudry- 21/09/20 à 09:50:44
XXC

La responsabilisation individuelle OK, mais on partage tous la même planète. Donc c'est pas un problème de consommation individuelle, mais de choix de société, donc politique, qui mérite un débat un peu moins court que "fais ce que tu veux, mais ne viens pas nous faire c****".

Édité par ColinMaudry le 21/09/2020 à 09:51
Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 21/09/20 à 09:55:03

ColinMaudry a écrit :

La responsabilisation individuelle OK, mais on partage tous la même planète. Donc c'est pas un problème de consommation individuelle, mais de choix de société, donc politique, qui mérite un débat un peu moins court que "fais ce que tu veux, mais ne viens pas nous faire c****".

J'invite la société à interdire tous les évènements sportif parce que "on partage tous la même planète, etc...", ça aura mille fois plus d'impact que de bloquer la 5G.

Avatar de ColinMaudry Abonné
Avatar de ColinMaudryColinMaudry- 21/09/20 à 09:55:36
Jarodd

Tout à fait d'accord. L'argumentation pour la 5G est tout de même très légère et se base souvent sur des incantations (plein d'emplois, plein d'innovation). La 5G c'est peut-être une bonne chose, mais ça ne va pas de soi.

Avatar de THL Abonné
Avatar de THLTHL- 21/09/20 à 10:10:49

C'est marrant lors du passage à la 4G il y a peu de réactions contre. Est-ce dû à l'air du temps ?

Avatar de XXC Abonné
Avatar de XXCXXC- 21/09/20 à 10:33:12
ColinMaudry

Le sens de mon propos était plutôt : commences par appliquer toi même tes principes avant de demander aux autre de le faire (a ta place).
Rien a voir avec "fais ce que tu veux, mais ne viens pas nous faire c****"

Avatar de Jossy Abonné
Avatar de JossyJossy- 21/09/20 à 10:58:18
THL

Ou au fait que la 4G suffit à 90% des gens ? J'ai l'impression que la 3G était un gros plus par rapport à la 2G mais restait pas forcément suffisante pour certains usages qui se sont créés (notamment vidéo).
Là les gens ont suffisamment de débit en 4G (lorsque ça fonctionne bien évidemment), ils ne voient pas l'avantage de passer à la 5G : les nouveaux usages qui pourraient nécessiter la 5G ne sont pas encore là. Ce n'est plus le réseau qui court après les usages mais les usages qui courent après le réseau.

Je dirais que c'est comme la définition des écrans : le passage à la HD a été ultra appréciée, le passage au FHD également, la 4K a mis du temps à s'imposer quant à la 8K on se demande encore pour quoi faire qu'il y a déjà les premiers écrans...

Avatar de XXC Abonné
Avatar de XXCXXC- 21/09/20 à 11:37:25
Jossy

Lors du développement de la 3G, on se demandait aussi a quoi pourrait bien servir le gain en débit comparé a la 2G/GPRS/EDGE (a part regarder des vidéo porno en qvga dans l’ascenseur). Heureusement que les pleureuses n'étaient pas aussi bruyantes.

Maintenant comparer la 5G avec le 8K n'est pas pertinent. L’œil étant ce qu'il est, ça ne sert strictement a rien d'augmenter la résolution au delà d'un certain point, tout comme 64Mpixel sur un capteur de téléphone .....
Pour les usages de la 5G (et plus), on parle plutôt de plus de bande passante, de latences plus faible, de plus d'appareils connectés, de réseau local privé ... bref de réelles évolutions par rapport aux techno actuelles.
Bref, il faut séparer l'usage qui en est fait de la technologie.

Le problématique de surveillances évoquée plus haut ne sont pas du fait de la 5G, mais d'un usage possible (on n'interdis pas les bretzel parce qu’on peut s’étouffer avec), et ce problème doit être traiter comme tel : la surveillance (étatique / privée).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3