Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Scaleway propose désormais d'héberger vos services depuis Varsovie

L'année dernière, l'entreprise avait annoncé sa volonté d'étendre sa présence dans de plusieurs nouvelles zones géographiques, outre les quatre datacenters qu'elle possède déjà en France et celui qu'elle loue à Amsterdam depuis 2016. Ses clients sont d'ailleurs pour une majorité à l'étranger (d'où les interfaces en anglais), dans 160 pays.

Désormais, ses clients peuvent opter pour une nouvelle région à la création de leurs services : Varsovie (WAW1). On reste donc en Europe. L'hébergeur précise qu'il s'agit un « datacenter hautement sécurisé, répond aux demandes croissantes des marchés de l'Europe de l'Est ». « Scaleway arrive en effet sur le marché polonais avant les autres acteurs dominants du secteur, avec ses solutions de cloud public fiables, innovantes, flexibles et abordables. Le fournisseur souverain cible à la fois les utilisateurs locaux et les entreprises mondiales désireuses de se déployer en Europe centrale et de l’Est » précise le communiqué.

« WAW1 nous permet ainsi de mieux servir nos clients non seulement en Pologne, mais aussi en République tchèque, en Roumanie, en Allemagne de l'Est et dans les Balkans, ainsi qu'en Scandinavie, en Russie et en Ukraine » précise Yann Lechelle. Pour le moment, seules les instances et le stockage objet sont proposés depuis Varsovie. Les autres doivent arriver « dans les semaines à venir » avec le stockage en blocs, les bases de données managées, Kapsule (k8s) et le load balancer. 

« Une solution VPC (actuellement en cours de développement) permettant d'interconnecter les services Scaleway partout dans le monde, de manière isolée, avec un périmètre global est également prévue à plus long terme ». Aucune date précise n'est donnée pour le moment. On est également sans nouvelle de l'ouverture de régions Asie du Sud-Est et Amérique latine ou encore du datacenter de Marseille qui avaient également été évoquées. Mais aussi de la mise en place des nouvelles structures d'offres plus flexibles annoncées après les augmentations tarifaires de cet été. 

6 commentaires
Avatar de jotak Abonné
Avatar de jotakjotak- 18/09/20 à 09:04:02

Voilà qui ne va pas améliorer le bilan carbone de leurs datacenters... :-(

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 18/09/20 à 11:55:39
jotak

Leurs DC sont compensés à 100 % en hydro (même ceux en France qui sont déjà à faible PUE et à faible bilan carbone), du coup...

Avatar de yuds Abonné
Avatar de yudsyuds- 19/09/20 à 00:17:55
David_L

Compenser un bilan carbone ca consiste en quoi?

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 19/09/20 à 08:22:34

A acheter toute sa consommation électrique (dont on ne choisi pas la source, cela dépend de la zone géographique) auprès d'un fournisseur spécifique (ici qui propose de l'hydroélectrique). C'est une pratique assez courante, notamment dans le domaine des DC.

C'est un peu la même chose que les fournisseurs d'électricité "verte" pour le grand public. On a l'électricité acheminée par le réseau, mais on la paie à un fournisseur qui s'engage à produire d'une certaine manière et qui sera injectée au point de production.

Édité par David_L le 19/09/2020 à 08:23
Avatar de Bixou INpactien
Avatar de BixouBixou- 19/09/20 à 08:51:11

Et visiblement leur dernier DC est assez efficace

https://twitter.com/a_bermingham/status/1292510024275824648

Édité par Bixou le 19/09/2020 à 08:51
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 19/09/20 à 19:37:05
Bixou

Oui le PUE de DC5 est officiellement à 1,09 (un peu en dessous en pratique).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.