Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Un cofondateur d'ARM s'exprime contre le rachat par NVIDIACrédits : g-stockstudio/iStock

À peine annoncé, le projet suscite déjà des oppositions, comme on pouvait s'y attendre. C'est par une lettre ouverte adressée au premier ministre du Royaume-Uni que Hermann Hauser a décidé de s'exprimer. Chacun peut la co-signer.

Il s'y dit inquiet de l'impact sur l'emploi dans différentes villes du pays, notamment Cambrige, malgré les garanties données par le constructeur américain. Il a en effet précisé qu'elle resterait le siège de la société et qu'il y investirait dans un centre de recherche, un supercalculateur, etc. 

Même crainte pour une perte de souveraineté d'une entreprise présentée comme un fleuron anglais. Pourtant, son propriétaire actuel est déjà étranger : SoftBank, un fonds d'investissement japonais. Mais c'est surtout la nature américaine de NVIDIA qui semble ici poser problème, le continent étant déjà largement dominant dans le secteur. 

Enfin, c'est la position d'ARM comme « Suisse des semiconducteurs » qu'il estime en danger si NVIDIA venait à en prendre la tête. Mais l'entreprise doit préserver ce qui fait la valeur d'ARM (qui lui coûte 40 milliards de dollars, tout de même) : ses clients et son business model, basé sur les licences ouvertes.

Tant de questions qui seront sans nul doute au cœur des procédures des autorités de régulation dans les 18 mois à venir. Elles ne manqueront pas d'exiger différents engagements pour s'assurer que NVIDIA évite toute dérive.

Hermann Hauser leur a d'ailleurs préparé une petite liste au cas où elles manqueraient d'idées : engagements sur l'emploi, assurance que NVIDIA ne sera pas privilégié par rapport aux autres clients et accord pour l'accès des entreprises anglaises aux technologies sans intervention de l'OFAC américaine.

13 commentaires
Avatar de wackyseb Abonné
Avatar de wackysebwackyseb- 15/09/20 à 09:34:44

Et bien moi, je signe Yes we Can car Franchement OK Nvidia est connu pour son aspect propriétaire de technologie en tout genre.
Mais c'est aussi une des entreprises qui avance le plus dans ces mêmes nouvelles technologies et pour 40 Milliards, ils doivent avoir un bon business plan pour récupérer la donne, faire évoluer l’architecture, et ensuite imposer ARM encore plus qu'aujourd'hui.
Perso, je pense qu'on ira jusqu'à la fin des X86 mais c'est pas encore pour demain.
D'abord Apple va s'essayer à l'exercice puis dans 2-3 générations, nous prouvera que c'est beaucoup plus efficient que le vieux X86 en terme de performance, de consommation d'energie et surtout plus souple pour y intégrer le bluetooth, le Wifi, l'ethernet, la 5G ou tout autre technologies du futur.
Enfin les autres suivront le mouvement jusqu'à la révolution soit d'un nouveau système ou une très grosse mise à jour de ceux existant (SPARC, PowerPC, RISC, ELBRUS, ...)

Avatar de Nerg34 Abonné
Avatar de Nerg34Nerg34- 15/09/20 à 09:55:35

Bah il a pas tort... Les GAFAMs s'attellent déjà a tuer toute concurrence au niveau écosystèmes et logiciel. Là,le hardware suit la même route.

Quand on voit comment Huawei se fait museler de force... Ca laisse songeur.

Après la Chine semble vouloir réagir. Deja des cpu chinois en approche et le reste devrait suivre. Mais ça prendra du temps.

A côté de ça, l'Europe est totalement passive... C'est juste hallucinant. Aucun vrai projet dans le domaine... De toute façon les Allemands ne pensent qu'à leurs exportations de voiture et nous on a rien à proposer...

Suffit de voir la trajectoire d'Archos. Société à la pointe du multimédia portatif devenu un revendeur de chinoiseries...

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 15/09/20 à 10:13:53

wackyseb a écrit :

pour 40 Milliards, ils doivent avoir un bon business plan pour récupérer la donne, faire évoluer l’architecture, et ensuite imposer ARM encore plus qu'aujourd'hui.

Imposer ARM partout, ou Tegra partout ? Ce n'est pas tout-à-fait la même chose.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 15/09/20 à 11:03:56
wackyseb

Perso, je serai pas aussi affirmatif sur le futur d'ARM.

Leurs derniers SOC (8XC) ne sont pas des réussites et leur matos semblent rencontrer les mêmes problèmes liés aux limites physiques que les autres constructeurs.

Par ailleurs, leurs SOC chauffent de plus en plus et Intel et AMD commencent de plus en plus à proposer des procs basse conso. Les marchés se rejoignent et la concurrence est rude.

Pas sur qu'ARM s'en sorte aussi bien que tu ne le penses.

Avatar de Macarie Abonné
Avatar de MacarieMacarie- 15/09/20 à 11:59:11
js2082

Sans parlé des processeur serveur qui demande une puissance de calcule colossale, qu'ARM ne peut atteindre qu'en augmentant ca consommation (la ou AMD et Intel font de mieux en mieux).

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 15/09/20 à 13:10:36
Nerg34

Il existe un projet européen de hardware processeur (ouvert à ma connaissance)
https://www.nextplatform.com/2020/01/27/european-processor-initiative-readies-prototype/
L'industrialisation est en cours et les déploiements devraient démarrer d'ici peu ensuite.

Par contre ce n'est pas une plateforme grand public, en tous cas pas dès le départ.
Et ce n'est pas un projet Eurocentré, puisque c'est TSMC qui grave.

Avatar de Triton Abonné
Avatar de TritonTriton- 15/09/20 à 15:47:27
yvan

nextplatform a écrit :

the effort will ultimately produce a processor package that incorporates Arm general-purpose cores with a RISC-V-based accelerator, along with a number of more specialized coprocessors.

La présence de cœurs ARM implique que ça ne peut pas être libre, du coup, j'en doute.

Avatar de Triton Abonné
Avatar de TritonTriton- 15/09/20 à 15:47:38

à supprimer (triplon)

Édité par Triton le 15/09/2020 à 15:49
Avatar de Triton Abonné
Avatar de TritonTriton- 15/09/20 à 15:48:19

à supprimer (triplon)

Édité par Triton le 15/09/2020 à 15:48
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 15/09/20 à 15:48:44
wackyseb

Pour Apple qui passe en ARM, la raison n'est sûrement pas l’efficacité énergétique, qui est à priori mineur voir inexistante. Non, Apple, c'est surtout qu'avec une licence ARM, il est en mesure de designer sa puce selon ses seuls désirs et ne plus avoir à choisir dans un catalogue une puce qui ne lui plaît pas forcément. Apple veut juste renforcer son contrôle absolu dans son environnement.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2