Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Windows 10 gère désormais le montage de certains systèmes de fichiers Linux… via WSL 2

Si Microsoft s'ouvre de plus en plus à l'open source en général et à Linux en particulier au sein de son OS, qui peut désormais embarquer un noyau complet, il reste un manque important : certains systèmes de fichiers ne sont pas nativement supportés, comme ext4.

On s'attend à ce que ce soit un jour le cas, mais pour le moment, ce n'est pas directement possible. Mais avec la build 20211, actuellement en test, un nouveau pas est franchi : un volume peut être monté directement au sein du sous-système Linux (WSL 2).

Il n'est ainsi plus forcément nécessaire d'utiliser des outils comme Linux File Systems for Windows de Paragon Software.

Un HDD/SSD et ses partitions peuvent être rendus accessibles dans ce Linux embarqué. Windows 10 pourra ensuite y donner accès via son Explorateur de fichiers (\\wsl$). Pour cela, plusieurs commandes (administrateur) ont été ajoutées.

Il faut commencer par obtenir la liste des volumes disponibles :

wmic diskdrive list brief

Vous pouvez ensuite les monter ou les démonter comme bon vous semble :

wsl --mount <DeviceID> --partition <PartitionNumber> --type <Filesystem> -o <MountOptions>
wsl --unmount <DeviceID>

Par défaut le type de partition est ext4, cet argument n'est donc pas forcément nécessaire, pas plus que les options de montage qui sont à préciser si vous avez un besoin en particulier. Les détails sont disponibles par ici

28 commentaires
Avatar de Orshak INpactien
Avatar de OrshakOrshak- 11/09/20 à 09:46:26

J'aurais jamais cru dire ça mais chez MS ils commencent à me bluffer niveau ouverture.

Ca a vraiment changé depuis l'époque Ballmer/Elops....

(je dis pas que c'est des anges, loin de là, ça se surveille et faut se méfier, mais ça change et c'est top).

Avatar de marba Abonné
Avatar de marbamarba- 11/09/20 à 10:16:44

Orshak

Ils ont pas le choix, ils sont à la ramasse niveau soft.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 11/09/20 à 11:29:35

Orshak

Pour le cas présent, j'ai l'impression que c'est grâce au fait que WSL a un accès bas niveau au matériel permettant alors de monter un disque dans le dossier de VM Linux. En soit donc rien de véritablement spécial.

L'accès depuis l'explorateur Windows se fait simplement car les VM Linux de WSL 2 sont disponible sur le lecteur \\wsl$\ (il faudrait vérifier si \\wsl$\ est bien considéré comme un lecteur dans powershell)

Je ne serait pas étonnée qu'il soit alors possible de monter un Linux en dual boot dans la VM de WSL à coup de chroot. Mais clairement le but ici c'est d'accéder au fichiers d'un Linux en dual boot et modifier sans avoir à quitter Windows.

Au passage, dans la doc, il disent que les Disque dur externe (USB) passe, mais pas encore les clé USB (mémoire flash).

Sinon, MS a surtout pas mal changer niveau stratégie et but. A l'époque de Ballmer, MS vendait des logiciels. Aujourd'hui, MS s'oriente clairement vers le service. Du coup, l'open source n'est plus un concurrent, bien au contraire. Ainsi supporter nativement des produits comme un environnement Linux devient un avantage dans son offre de service.

Avatar de RedShader Abonné
Avatar de RedShaderRedShader- 11/09/20 à 11:46:20

tazvld a écrit :

L'accès depuis l'explorateur Windows se fait simplement car les VM Linux de WSL 2 sont disponible sur le lecteur \\wsl$\ (il faudrait vérifier si \\wsl$\ est bien considéré comme un lecteur dans powershell)

On peut y accéder avec PowerShell.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 11/09/20 à 11:53:18

Orshak a écrit :

J'aurais jamais cru dire ça mais chez MS ils commencent à me bluffer niveau ouverture.

Ca a vraiment changé depuis l'époque Ballmer/Elops....

(je dis pas que c'est des anges, loin de là, ça se surveille et faut se méfier, mais ça change et c'est top).

J'ai l'impression qu'ils ont peur de la 3eme étape du "d'abord, vous rigolez. Ensuite, vous combattez. Et à la fin, vous perdez". Ils ont d'abord rigolé puis combattu Linux... Du coup ils préfèrent l'embrasser maintenant que perdre plus tard.

Édité par Patch le 11/09/2020 à 11:53
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 11/09/20 à 12:03:15

RedShader

Un "Windows PowerShell drive" est quelque chose de bien spécifique. Ma question était donc de savoir si \\wsl$\ était donc bien un de ces lecteurs.

Patch a écrit :

J'ai l'impression qu'ils ont peur de la 3eme étape du "d'abord, vous rigolez. Ensuite, vous combattez. Et à la fin, vous perdez". Ils ont d'abord rigolé puis combattu Linux... Du coup ils préfèrent l'embrasser maintenant que perdre plus tard.

Après, il y a embrassé façon phagocyte.

Édité par tazvld le 11/09/2020 à 12:04
Avatar de Trit’ Abonné
Avatar de Trit’Trit’- 11/09/20 à 12:21:24

Bon, ext2fsd restera nécessaire (et donc utile) pour accéder à ces systèmes de fichiers hors de WSL.

Avatar de RedShader Abonné
Avatar de RedShaderRedShader- 11/09/20 à 13:11:06

tazvld

Cela n'apparait pas dans la liste des PowerShell Drive.

On peut créer des PowerShell Drive pour les emplacements réseau dans \\wsl$\ mais pas \\wsl$\ lui-même.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 11/09/20 à 13:49:25

tazvld a écrit :

Après, il y a embrassé façon phagocyte.

Un truc comme Linux, totalement libre et assez développé dans le monde des serveurs, ca va être difficile à phagocyter.

Avatar de stratic Abonné
Avatar de straticstratic- 11/09/20 à 14:17:08

marba a écrit :

Ils ont pas le choix, ils sont à la ramasse niveau soft.

Pas vraiment, ils ont juste compris que la valeur n'était plus au même endroit. Elle n'est plus dans l'OS. La bataille pour l'OS n'a plus (économiquement) grand intérêt. Ils auraient aujourd'hui plus à gagner qu'a perdre à se battre pour garder leur environnement fermé, alors que la valeur est concentrée dans les services applicatifs et le cloud, qui sont déconnectés de l'OS.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3