Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Apple veut l’argent engrangé par Epic via son système alternatif de paiement

Il y aura bientôt un mois, Epic déclenchait une guerre. Sans avertir Apple ni Google, l’éditeur insérait dans son Fortnite une promotion permettant d’obtenir des objets cosmétiques moins chers, grâce à un système de paiement autre que ceux proposés par les deux grandes plateformes.

On connait la suite : Fortnite supprimé des App Store et Play Store, clip d’Epic inspiré de 1984 et visant Apple, bataille d’avocats et procès en approche, puis suppression du compte développeur d'Epic chez Apple.

Nouveau chapitre à cette histoire, Apple veut maintenant récupérer l’argent généré par Epic lors des ventes virtuelles via l’autre système de paiement, dans une tentative de se débarrasser des fameux 30 % de commission… et qu'Epic combattait déjà il y a deux ans chez Google.

Dans un document déposé au tribunal, le ton d’Apple est acéré : « La plainte d’Epic n’est rien de plus qu’un désaccord basique sur l’argent. Epic a beau se présenter comme une entreprise "Robin des Bois", il s'agit en réalité d'une société de plusieurs milliards de dollars qui ne veut simplement rien payer pour la valeur qu'elle retire de l'App Store ».

Apple rappelle la « flagrante rupture de contrat », de la part d’une entreprise ayant tiré avantage de l’App Store pendant des années. Cupertino estime d’ailleurs à 600 millions de dollars les gains ainsi récupérés par Epic depuis son arrivée sur la boutique, tous jeux confondus.

La pomme demande donc trois actions : récupérer l’argent généré après le coup de Trafalgar d’Epic, que ce dernier soit reconnu responsable de la rupture de contrat ainsi qu’une injonction permanente pour que le système de paiement utilisé par Epic soit interdit dans ses produits.

38 commentaires
Avatar de Haken Trigger Abonné
Avatar de Haken TriggerHaken Trigger- 09/09/20 à 08:56:44

Dans les milieux pros autorisés, je crois qu'on dit "CHEH".

Avatar de flyer63 Abonné
Avatar de flyer63flyer63- 09/09/20 à 09:04:39

Faut qu'apple et google se calment sur leurs commissions ....
30% c'est enorme ...

De tout facon , apple comme epic pensent qu'a l'argent donc bon ^^

Avatar de SirGallahad INpactien
Avatar de SirGallahadSirGallahad- 09/09/20 à 09:15:27

Pour le coup, la position d'Epic me semble défendable.
Je suis vraiment curieux de voir de que cela va donner. Si cela pouvait casser un peu l’hégémonie de Google/Apple avec leurs stores cela ferait du bien a tous les consommateurs.
Car autant pour une application un peu sortie du chapeau, les stores sont sécurisants autant pour des appli venant de boite de "confiance" comme Epic cela est effectivement complètement dispensable.
Surtout qu'ils ont déjà l'infra pour diffuser des données.

Avatar de tipaul Abonné
Avatar de tipaultipaul- 09/09/20 à 09:18:57

Apple pourrait proposer un truc du genre : apparaître sur le store, c'est "soit 30% des transactions, soit un montant forfaitaire de X€ mensuel (éventuellement au prorata du nb de téléchargements). Si Apple ne le fait pas, c'est sans doute parce que le 30% des transactions est bcp plus rentable et garde captif l'utilisateur comme l'éditeur de l'app.

Avatar de zir0faive Abonné
Avatar de zir0faivezir0faive- 09/09/20 à 09:27:47

« La plainte d’EpicApple n’est rien de plus qu’un désaccord basique sur l’argent. EpicApple a beau se présenter comme une entreprise "Robin des Bois", il s'agit en réalité d'une société de plusieurs milliards de dollars qui ne veut simplement rien payer pour la valeur qu'elle retire de l'App Store du marché français ».

Voilà, corrigé. :D

Avatar de AltreX Abonné
Avatar de AltreXAltreX- 09/09/20 à 09:48:08

quand on ne cherche plus a faire de l'argent en inovant mais essayant de recupérer les douilles des copains.
C'est affligeant, d'un côté y'a clairement un abus de position dominante et de l'autre une hypocrisie abérante, tous ça pour généré du profit, dérrière tous ça les utilisateurs finaux sont juste des vaches à lait...

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 09/09/20 à 09:57:51

SirGallahad

L'hégémonie n'existe que chez Apple, sur un tél Android tu peux installer des stores alternatifs. Et dans certains cas, l'infrastructure pour les utiliser est même dispo sur le Play Store (cas des services Huawei).

Avatar de anagrys Abonné
Avatar de anagrysanagrys- 09/09/20 à 09:58:28

(doublon à supprimer si possible)

Édité par anagrys le 09/09/2020 à 09:59
Avatar de Baldurien Abonné
Avatar de BaldurienBaldurien- 09/09/20 à 10:00:58

zir0faive a écrit :

« La plainte d’EpicApple n’est rien de plus qu’un désaccord basique sur l’argent. EpicApple a beau se présenter comme une entreprise "Robin des Bois", il s'agit en réalité d'une société de plusieurs milliards de dollars qui ne veut simplement rien payer pour la valeur qu'elle retire de l'App Store du marché français ».

Voilà, corrigé. :D

Faudrait faire un plainte-store-o-thron, ça écrirait automatiquement le même message, mais en changeant le nom des entreprises et des stores... :o

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 09/09/20 à 10:13:24

Apple vient donc d'avouer qu'ils ont gagné 200 millions juste pour distribuer les jeux Epic. Moi je veux bien me faire payer 200 millions pour monter un serveur qui distribue les jeux Epic.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4