Matières premières critiques : la Commission européenne présente son plan d’action

Il s’agit dans les grandes lignes de « mesures visant à rendre l'approvisionnement de matières premières en Europe plus sûr et durable », à l‘horizon 2030 et 2050.

Ce plan « examine les défis actuels et futurs et propose des mesures visant à réduire la dépendance de l'Europe à l'égard des pays tiers ». La liste des « matières premières critiques » a été mise à jour au passage. Les lithium, bauxite, titane et strontium y font leur entrée.

Maroš Šefčovič, vice-président chargé des relations interinstitutionnelles et de la prospective, explique que « l'Europe aura besoin, par exemple, de 18 fois plus de lithium d'ici à 2030 et jusqu'à 60 fois plus d'ici à 2050 ». Pour davantage de détails, une étude prospective d’une centaine de pages a été publiée. Une foire aux questions est également disponible.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !