Quand le DNS de CloudFlare plante, une partie d’Internet toussote

Mi-juillet, de nombreux sites étaient inaccessibles pendant quelques dizaines de minutes. Alors que certains pointaient du doigt les DNS de Google, c’est finalement ceux de CloudFlare qui étaient en cause.

Matthew Prince, directeur général de la société, a publié un message sur Twitter pour expliquer qu'il s'agissait d’une erreur sur un routeur à Atlanta (avec des conséquences mondiales). Il a été isolé et le trafic réacheminé en passant par des transitaires.

L’incident a duré environ une heure selon cette page dédiée de CloudFlare.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !