Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
StopCovid : « l’utilité sanitaire concrète à ce jour semble bien négligeable »Crédits : nito100/iStock

Au Sénat, le rapport d’information « Mieux organiser la Nation en temps de crise » revient longuement sur la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire en France. Il est notamment question de l’application StopCovid.

Après un rappel historique, les sénateurs distribuent les mauvais points : « l'absence de consensus scientifique sur l'efficacité d'une application en deçà d'un seuil élevé d'utilisateurs et l'obstacle de la fracture numérique », « contraintes inhérentes au choix de la technologie Bluetooth », « l'inefficacité, voire les effets pervers, d'un "pistage sans dépistage" » et « un risque pour les libertés : accoutumance à la surveillance numérique, normalisation juridique de l'exception et discriminations ».

Ils indiquent que « l'adoption par la population française reste minime (1,9 million de téléchargements seulement, auxquels il faut même retrancher 460.000 désinstallations) », contre 7 millions le jour du lancement de la solution développée en Allemagne. Et que « l'utilité sanitaire concrète à ce jour semble bien négligeable ; seules 68 personnes ont fait une déclaration de test positif via l'application, et avec seulement 14 utilisateurs avertis d'un risque de contact avec une personne contaminée, « StopCovid » apparaît bien comme un rendez-vous manqué ».

Le rapport pointe du doigt le coût des serveurs (environ 200 000 euros par mois) et précise que « le dispositif reste un des rares en Europe qui ne sera probablement pas interopérable avec les autres applications développées par nos partenaires européens ». Une solution pourrait venir du protocole DESIRE (évolution de ROBERT) d’Inria.

Tout n’est pas forcément à jeter pour autant : « Face au risque de reprise de l'épidémie à l'automne, comme le redoutent les autorités sanitaires, il est trop tôt à ce stade pour conclure sur l'utilité de cette application. Peut-être serons-nous alors heureux d'échapper à un reconfinement général grâce, en partie, au déploiement plus massif de cette application ».

110 commentaires
Avatar de DanLo Abonné
Avatar de DanLoDanLo- 15/07/20 à 08:59:47

Toujours le même argument libéral... "Si notre solution ne fonctionne pas c'est parce qu'on ne l'applique pas assez fort"... 😁
Bon pour le coup c'est probablement vrai...

... Par contre le coup du "ça ne sert a rien aujourd'hui mais comme ça peut éventuellement être utile demain on ne change rien", fallait oser...

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 15/07/20 à 09:14:58

La majorité ne l'installe pas pour la même raison que la majorité ne porte de masque : rien à secouer.

OSEF des autres, je porte pas de masque parce que :

Il va falloir combien de morts pour que ces :censored: arrêtent de jouer les cons ?
Je me rappelle qu'au début de la crise, ça pleurait à tout va parce que pas de masque, pas de gel, etc ... et là, maintenant que c'est dispo quasi à profusion, les personnes qui les portent sont minoritaires.

Concernant l'Etat, ils ont réellement merdé. Avec la crise actuelle, ça aurait dû un port OBLIGATOIRE dés le début, pas selon le niveau de l'épidémie.
C'était téléphoné que personne ne suivrait les prescriptions (lol, c'est l'été, c'est fini !)
Et je suis sûr d'une chose : ça a applaudi comme pas possible les soignants (probablement plus pour de l'auto-congratulation) alors qu'au prochain vrai été, les urgences continueront à être surchargé.

Et pour ceux qui se demanderait : je porte le masque partout à l'extérieur et j'évite tout contact.

Avatar de cvivion Abonné
Avatar de cvivioncvivion- 15/07/20 à 09:27:07

Pour ma part, ce qui m'hallucine le plus, est l'argument répété en boucle par la droite de "accoutumance à la surveillance numérique". Sachant leur propension à rajouter du flicage à tour de bras sous couvert de lutte contre le terrorisme, je les trouve très mal placé pour donner des leçons sur une appli qu'on peut désinstaller à la demande. J'ai le droit de demander à désinstaller la boîte noire sur ma ligne internet fixe ?

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 15/07/20 à 09:27:30

Oui, les mauvais points évoqués seront toujours les mêmes dans plusieurs mois (à part l'intero-opérabilité qui pourra être de mise à terme).
Il manque juste l'argument classique "on n'a pas assez bien expliqué les bénéfices de cette appli" (sous-entendu : les gens sont trop cons pour nous comprendre).

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 15/07/20 à 09:28:19

Donc deux issues possibles: abandon de l'application ou obligation de l'utiliser.

La seconde solution semble peu probable car tout le monde n'a pas un smartphone et ce serait très difficile à contrôler.

Avatar de QTrEIX INpactien
Avatar de QTrEIXQTrEIX- 15/07/20 à 09:32:26

Grâce, en partie, au déploiement plus massif de cette application... Mouais, cette appli n'intéressera toujours personne hormis 3 pelés et un tondu, mieux, elle est useless, fonctionne mal et coûte beaucoup de pognon.

  "Et pour ceux qui se demanderait : je porte le masque partout à l'extérieur et j'évite tout contact."

Sauf dans des lieux publiques fermés, le porter partout en extérieur, en marchant dans la rue par exemple, n'est pas utile, tu t'imposes des contraintes pour rien, se laver régulièrement les mains avec une solution hydroalcoolique est déjà plus efficace.

Édité par QTrEIX le 15/07/2020 à 09:36
Avatar de mouton_enragé INpactien
Avatar de mouton_enragémouton_enragé- 15/07/20 à 09:40:06

Il faudrait rendre l'appli obligatoire.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 15/07/20 à 09:41:36

Et une gabegie financière de plus, une...

Et on ne parlera pas de la quantité d'entreprises qui se servent au passage: Capgemini, Dassault système, Orange, Lunabee Studio...
Je crois que je n'ai jamais vu une app demander autant de paticipants pour être réalisée

La France, championne des conflits d'intérêts, du copinage et de la corruption étatique.
Ça ne changera donc jamais?

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 15/07/20 à 09:54:45

QTrEIX a écrit :

"Et pour ceux qui se demanderait : je porte le masque partout à l'extérieur et j'évite tout contact."

Sauf dans des lieux publiques fermés, le porter partout en extérieur, en marchant dans la rue par exemple, n'est pas utile, tu t'imposes des contraintes pour rien, se laver régulièrement les mains avec une solution hydroalcoolique est déjà plus efficace.

C'était sous-entendu à l'extérieur de chez moi, dans une zone fermée bien entendu (ou si je dois croiser du monde dans la rue).

Avatar de ProFesseur Onizuka Abonné
Avatar de ProFesseur OnizukaProFesseur Onizuka- 15/07/20 à 09:56:03

C'est plus utile/couteux qu'Hadodi ou y a match? :fr:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 11