Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Ubisoft Forward : l'éditeur déplie sa roadmap, comme si de rien n'était

« C'est un grand jour pour Ubisoft » s'est écrié Chris Watters en ouverture du pre-show de cet évènement en ligne consacré à Track Mania. Il ne croyait sans doute pas si bien dire.  Quelques heures plus tôt, l'entreprise tentait de déminer le terrain en publiant un communiqué de presse annonçant « des changements importants au niveau de sa direction ». Comprendre le départ de plusieurs de ses dirigeants après la publication d'un nouveau volet dans l'enquête de Libération. 

On y découvrait comment l'entreprise continuait de protéger certains de ses employés malgré la culture toxique dont ils étaient jugés responsables. Ce, même après une première vague de départs fin juin. Serge Hascoët et Yannis Mallat quittent ainsi l'entreprise. Concernant Cécile Cornet, elle « a décidé de démissionner de ce poste [de responsable monde des ressources humaines] et ce dans l’intérêt de l’unité du Groupe » se contente de déclarer le communiqué.

Ubisoft tente également de généraliser les problèmes qui la touche en déclarant vouloir « restructurer et renforcer la fonction RH afin de l'adapter aux nouveaux défis qui se posent à l’industrie des jeux vidéo ». La culture du déni semble donc toujours un minimum en place. L'objectif est sans doute désormais d'éviter que l'impact de ce scandale ne remonte plus haut, jusqu'à Yves Guillemot, dont il faudra déterminer à quel point il était au fait de la situation et s'il a préféré préserver la feuille de route au bien-être des salariés.

Car c'était bien de cela qu'il était question hier soir : de feuille de route. En ouverture de la conférence Forward, on a ainsi vu deux communicants de l'entreprise non pas intervenir pour détailler la situation avant de passer aux annonces, mais faire comme si de rien n'était. Cette allocution, pré-enregistrée, était l'occasion d'évoquer l'arrivée des prochains Assassin's Creed, Far Cry ou Watch Dogs (entre autres). Même lorsque Yves Guillemot est intervenu, c'était pour évoquer une prochaine conférence Forward et lancer un « one more thing ».

Pour savoir ce qu'il en est et connaître l'ensemble des dates, vous pouvez suivre la conférence d'un peu plus d'une heure. Un temps que l'on vous conseille plutôt d'utiliser pour vous abonner à Libération (1 euro en tarif promotionnel) pour découvrir les dessous de la création d'une partie de l'industrie vidéo-ludique. Apparemment plus « Far Cry » que « Rayman ».

47 commentaires
Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 13/07/20 à 08:12:00

Je m'attendais quand même a une petit mise au point du PDG, un truc style "on a fait des erreurs, on apprend, ça se reproduira plus" ...

Concernant la vidéo, ça a beau être pré-enregistré, j'ai jamais vu autant de femmes en 1h, et ce à tout les postes. Non pas que je sois contre ou quoi que ce soit mais on dirait surtout une réaction face au premier volet de Libération, comme si c'était pour dire "Attendez, on ne fait AUCUNE discrimination ni harcèlement. Regardez toutes les femmes qui travaillent pour nous, regardez à quel point elles semblent épanouies dans leur travail !".

Sinon pour WD2, on peut (pourrait ?) enfin le réclamer depuis quelques heures ...

Sur ce point, c'est quand même dommage qu'Ubi ait pas appris des déboires d'Epic avec GTA V.

Avatar de zempa INpactien
Avatar de zempazempa- 13/07/20 à 08:33:15

Arcy a écrit :

Je m'attendais quand même a une petit mise au point du PDG, un truc style "on a fait des erreurs, on apprend, ça se reproduira plus" ...

J'attends surtout les actions en Justice contre tous les responsables de ces violences... :fumer:

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 13/07/20 à 08:37:03

zempa a écrit :

J'attends surtout les actions en Justice contre tous les responsables de ces violences... :fumer:

Aussi, mais je doute que le PDG sorte un "Bon concernant la merde dans laquelle on est, on va manger grave mais vous inquiétez pas, on continue à faire des jeux.".

Avatar de aldwyr Abonné
Avatar de aldwyraldwyr- 13/07/20 à 08:52:45

Il y a tellement de RH qui devrait être licencié au vue de ce que j’ai lu dans libération... entre ceux/celles qui disent qu’il n’y a rien de’’anormale ou bien ceux qui disent qu’une « enquête » est encore depuis 10 ans mais rien n’es fait. Ceux qui conseiller carrément de démissionné car c’est les victimes les problèmes...
Toute cette histoire me dégoûte étonnamment quand j’ai lu les témoignages.
Je ne suis pas convaincu un seul instant que Monsieur Guillemot n’était pas au courant. C’est beaucoup trop gros pour que ça passe... après, de la à le faire tomber.

Bref, ils gardent quand même une posture de déni flagrant et encore heureux que les plus grosses ordure soient tombé et qu’ils ne reviennent pas avec une « promotion » suite à un changement de service. Ça sera le pire.

Avatar de lanoux Abonné
Avatar de lanouxlanoux- 13/07/20 à 09:17:08

Et le mec pressenti pour remplacer Hascoët est pire que lui.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 13/07/20 à 09:21:55

Mais du coup, c'est quoi la roadmap ?
c'est quoi ce pic envers libé ?

Mais bien sûr qu'il ne vont pas en parler dans un événement destiné à annoncer les prochains jeux à defaut d'avoir pu le faire durant l'E3. C'est pas le but de la conférence, il ne vont pas se tirer une balle dans le pied.

J'ai l'impression que cet article atteint sa cible avec autant de précision qu'une frappe chirurgicale américaine.

Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 13/07/20 à 09:33:10

aldwyr a écrit :

Il y a tellement de RH qui devrait être licencié au vue de ce que j’ai lu dans libération... entre ceux/celles qui disent qu’il n’y a rien de’’anormale ou bien ceux qui disent qu’une « enquête » est encore depuis 10 ans mais rien n’es fait. Ceux qui conseiller carrément de démissionné car c’est les victimes les problèmes.. 

 
Conseiller de démissionner, je n'ai pas d'exemple et a une époque ou on peut être enregistré en audio voir vidéo à tout moment et sans le savoir ce serait assez imprudent!

Par contre, des exemples ou un changement de poste est arrangé fissa pour le harceleur (au mieux, si pas trop haut) ou sa victime (quand le type est au board), j'ai. Et alors, en général, les langues se délient: Délégués du personnel déjà au courant de faits passés voir médecin du travail ayant oublié le côté médico-légal du job...

En vérité, les seuls que j'ai vu sauter (mais pas comme ils le pensaient) pour être trop pressants étaient des presta voir des grouillots ayant fondu un plomb! En haut, même les incompétents notoires passent au travers et aussi, pourtant, de belles occases de réduire fortement la masse salariale sans aucun impact fonctionnel sur l'entreprise.

Avatar de lanoux Abonné
Avatar de lanouxlanoux- 13/07/20 à 09:35:28

Bun tu l’as la roadmap...pas de vagues regardez on a lourdé 3 gus maintenant ça va

Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 13/07/20 à 09:41:20

Arcy a écrit :

Je m'attendais quand même a une petit mise au point du PDG, un truc style "on a fait des erreurs, on apprend, ça se reproduira plus" ...

Concernant la vidéo, ça a beau être pré-enregistré, j'ai jamais vu autant de femmes en 1h, et ce à tout les postes. Non pas que je sois contre ou quoi que ce soit mais on dirait surtout une réaction face au premier volet de Libération, comme si c'était pour dire "Attendez, on ne fait AUCUNE discrimination ni harcèlement. Regardez toutes les femmes qui travaillent pour nous, regardez à quel point elles semblent épanouies dans leur travail !".

Sinon pour WD2, on peut (pourrait ?) enfin le réclamer depuis quelques heures ...

Sur ce point, c'est quand même dommage qu'Ubi ait pas appris des déboires d'Epic avec GTA V.

Pour le coup des femmes je ne sais pas trop. J’ai pas vu la vidéo mais je suppose qu’il s’agit de cheffes de produits ? C’est un métier qui se féminise pas mal ces derniers temps, du moins dans les boites où j’ai bossé. Donc je crois pas trop à la « manipulation », tu catapultes pas n’importe qui à ces postes qui restent assez techniques.

C’est plus les développeuses qui se font encore rare, ça s’améliore petit à petit mais c’est long.

Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 13/07/20 à 10:19:22

Possible, mais à voir la vidéo, on croirait que 90% d'Ubi est constitué de femmes. Ca fait quand même très "publicité" ...

Concernant les développeuses, entièrement d'accord. Postulez, les SI n'attendent que vous !
Dans toutes les promos que j'ai fait, il y avait 2 à 3 femmes seulement sur 10 à 25 personnes. L'harcèlement ne va pas aider ni la promotion de ce genre de poste, ni le recrutement.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5