Le H.266 officiellement présenté, des fichiers encore moins gros à qualité constante

L’institut Fraunhofer pour les télécommunications a annoncé hier soir l’arrivée du VVC (Versatile Video Coding) ou H.266, en relève du H.265. Il a été développé pendant trois ans en partenariat avec Apple, Ericsson, Intel, Huawei, Microsoft, Qualcomm et Sony notamment.

On retrouve les promesses habituelles des évolutions de la technologie : un nouveau bond d’environ 50 % dans la réduction du poids des fichiers, sans « différence perceptible dans la fidélité visuelle ». À taille constante, les vidéos pourront bien sûr être de meilleure qualité.

Fraunhofer donne un exemple. Il faut actuellement 10 Go pour stocker 90 min de vidéo 4K UHD en H.265. En H.266, la même vidéo ne prend plus que 5 Go. Le codec a d’ailleurs été pensé avec les 4K et 8K en cibles.

L’institut annonce également que les logiciels permettant de lire et coder en H.266 seront disponibles pendant l’automne. 

Le nouveau codec aura cependant fort à faire pour s’imposer. Le H.265 n’a été adopté que lentement mais est bien là, tout comme AV1, un standard ouvert, sans royalties et faisant aussi bien. Sans parler du H.264, très présent.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !