Mars 2020 : la sonde Mars Express étudie le cratère Jezero, site d’atterrissage de PerseveranceCrédits : NASA/JPL-Caltech/MSSS/JHU-APL/ESA

Le site d’atterrissage du rover de la mission Mars 2020 est connu depuis fin 2018. Il a été choisi car il dispose « de nombreuses cibles d'échantillonnage prometteuses avec au moins cinq types de roches différentes, y compris des argiles et des carbonates ayant un fort potentiel pour préserver des signatures de vie passée ».

L’Agence spatiale européenne exploite les données de son orbiteur Mars Express pour identifier « quelles zones du site d’atterrissage sont les plus susceptibles d’avoir préservé des signes d’une vie passée, du climat, de l’eau, et du volcanisme ». Les études portent sur la surface de Mars connue sous le nom de Nili Fossae, et plus spécifiquement le cratère Jezero situé dans cette zone.

« Après avoir examiné tous les scénarios plausibles, nous pensons que la région de Nili Fossae a probablement été sculptée par des éruptions massives de cendres et d'autres matériaux rejetés par des volcans géants. Le volume des matériaux éjectés est colossal, plus de 1 000 fois supérieur à celui de l’éruption du Vésuve qui a détruit Pompéi en 79 avant J.-C. », explique Lucia Mandon du Laboratoire de Géologie de Lyon.

Pour rappel, le lancement de Mars 2020 a été repoussé de quelques jours, au 22 juillet pour le moment. La fenêtre de tir est ouverte jusqu’à mi-août. La seconde partie de la mission ExoMars est en revanche repoussée à 2022.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !