Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Facebook a laissé « environ 5 000 développeurs » accéder à des données personnelles d’utilisateurs

Suite à l’affaire Cambridge Analytica, le réseau social n’a eu de cesse de promettre de s’améliorer sur le respect de la vie privée de ses utilisateurs.

Quelques semaines après, Facebook annonçait qu’une application ne pourrait plus accéder aux données personnelles d’un utilisateur si ce dernier ne l’avait pas utilisée au cours des trois derniers mois. Vous devinez la suite ?

Gagné, il y avait encore des trous dans la raquette : « Récemment, nous avons découvert que, dans certains cas, les applications continuaient de recevoir les données que les utilisateurs avaient précédemment autorisées, même s'il apparaissait qu'ils n'avaient pas utilisé l'application au cours des 90 derniers jours ».

Et les trous sont nombreux : « Selon les données des derniers mois dont nous disposons, nous estimons actuellement que ce problème a permis à environ 5 000 développeurs de continuer à recevoir des informations ». 

Le réseau social ne donne pas le détail des informations accessibles ni le nombre d’utilisateurs concernés. La société n’a pas répondu à plusieurs demandes de précisions de la part de plusieurs de nos confrères.

12 commentaires
Avatar de QTrEIX INpactien
Avatar de QTrEIXQTrEIX- 02/07/20 à 09:07:20

La protection de la vie privée en ligne est un droit universel, malheureusement, elle est aussi devenu un nouveau business et une nouvelle mode où même des entreprises à but lucratif comme Google, Amazon et Facebook peuvent prétendre à vouloir l'améliorer auprès de leurs utilisateurs alors qu'en situation classique, jamais ils n'auraient même évoquer le sujet, FB qui dit promettre ça et ci, je n'y crois pas une seconde, c'est du flan, FB, Google et Cie ne seront jamais des entreprises digne de confiance concernant le traitement des données personnelles et du droit à une solide vie privée en ligne, techniquement, ils ne peuvent pas l'être, cela va à l'encontre de leurs business modèle, sans ça, ils deviennent payants et ce n'est pas prêt d'arriver parce que les utilisateurs ne le voudront pas, la majorité préfère la gratuité.

Avatar de QTrEIX INpactien
Avatar de QTrEIXQTrEIX- 02/07/20 à 09:16:49

Alors, il existe de meilleurs alternatives plus éthiques comme Diaspora et Mastodon, Mastodon qui est très simple d'utilisation et qui permet de payer pour avoir sa propre instance.

PS : Ça serait cool que l'on puisse plus facilement modifier ses commentaires, sans limite de temps, j'ai voulu modifier le précédant et la modif n'a pas été prise en compte.

Édité par QTrEIX le 02/07/2020 à 09:17
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 02/07/20 à 12:01:01

En même temps après chaque promesse de FB tu peux préparer le "Oh bah ça alors !" pour la fuite qui arrive !

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 02/07/20 à 12:35:00

Ce n'est pas un réseau social, c'est un emmental !

Avatar de QTrEIX INpactien
Avatar de QTrEIXQTrEIX- 02/07/20 à 12:53:02

Je n'y suis déjà pas, sur FB, donc en vrai je m'en fous un peu tellement que c'est l'évidence :transpi:

Édité par QTrEIX le 02/07/2020 à 12:54
Avatar de QTrEIX INpactien
Avatar de QTrEIXQTrEIX- 02/07/20 à 12:58:01

Bien dit, et ça rime :D

FB n'est réellement pas un réseau social, à l'époque, on aurait appelé ça un spyware ou un programme malveillant.

Tout comme Google n'est pas un moteur de recherche mais un moteur d'annonces publicitaires, un vrai moteur de recherche devrait être neutre, ça fait 1 ou 2 ans que je ne l'utilise plus pour mes recherches et hormis pour certaines requêtes très précises, je n'éprouve plus le besoin de l'utiliser.

Édité par QTrEIX le 02/07/2020 à 13:02
Avatar de Macarie Abonné
Avatar de MacarieMacarie- 02/07/20 à 13:08:07

QTrEIX a écrit :

Bien dit, et ça rime :D

FB n'est réellement pas un réseau social, à l'époque, on aurait appelé ça un spyware ou un programme malveillant.

Tout comme Google n'est pas un moteur de recherche mais un moteur d'annonces publicitaires, un vrai moteur de recherche devrait être neutre, ça fait 1 ou 2 ans que je ne l'utilise plus pour mes recherches et hormis pour certaines requêtes très précises, je n'éprouve plus le besoin de l'utiliser.

En meme temps Facebook n'obéi jamais a la loi, suffi de voire le nombre de loi européenne que ses condition d'utilisation on violé depuis qu'il existe, ou le fait qu'il ai continuer a utilisé les données meme quand l’Europe avais fait sauté ce droit y'a quelques années.

S'il n'y avais que moi je ferais simplement bloqué toute les ip de Facebook en Europe pour "violation du droit européen", mais bon nos bon ministres et chef d'états n'ont pas les burnes pour faire ce genre de coup de pression pour forcé Facebook a plier.

Avatar de vince120 Abonné
Avatar de vince120vince120- 02/07/20 à 13:16:34

Quand un service communication d'une telle boite refuse de confirmer combien de comptes sont touchés, les articles devraient écrire qu'ils supposent qu'il s'agit de l'intégralité des utilisateurs "faute de chiffre précis fournis par le service communication", ça les inciterai ptet plus à communiquer.

Avatar de QTrEIX INpactien
Avatar de QTrEIXQTrEIX- 02/07/20 à 13:51:52

Parce que à moins que je me trompe, aucunes lois ne les obligent, FB est plié de se conformer aux lois Américaines, ils n'en ont rien à foutre des lois Européennes et ses dernières ne sont pas forcément synonymes de mieux, ça dépends des pays, prenons en exemple nos FAI qui sont tout autant des spywares, toutes ont des boites noirs qui filtrent tout le traffic et ce sont les lois françaises qui l'imposent, la France est l'un des pires pays en matière de pistages, de surveillance de masse depuis les attaques terroristes de Charlie Hebdo et le problème n'a fait que s'empirer depuis l'attentat de Nice, Hong Kong, qui pourtant fait partie de la Chine tout en étant indépendant, se place beaucoup mieux que nous.

Concernant ton deuxième paragraphe, c'est une idée, mais nos bons ministres et chefs d'états adorent FB et Twitter ! ils y sont tous, on nous parle de souveraineté numérique mais la France, ses entreprises, ses dirigeants continuent d'utiliser les services de Microsoft, d'Amazon, de Google, FB et Twitter pour communiquer via les réseaux sociaux parce que la majorité du monde ne connaît que ce que l'on médiatise le plus, la ministre de l'éducation national qui a rejeté la demande de migrer vers les logiciels libres et open-sources dans le cadre de l'enseignement, préférant renouer son contrat avec Microsoft, une histoire d'amour qui date depuis le début des années 90. Le pire est que d'un côté, je peux les comprendre, prenons OVH, un hébergeur français, ce n'est pas ce fournisseur qui depuis des années ne rencontre souvent des problèmes ? Reste Planet Hoster qui me vient en tête, je n'ai personnellement pas encore eu de problèmes avec eux.

Édité par QTrEIX le 02/07/2020 à 13:54
Avatar de Macarie Abonné
Avatar de MacarieMacarie- 02/07/20 à 16:53:49

QTrEIX a écrit :

Parce que à moins que je me trompe, aucunes lois ne les obligent...

Et bien malheureusement ... SI, la loi contraint un services a suivre le pays pour le quel l'utilisateur se connecte, donc si je fait un service web, légalement parlant, je doit suivre le droit de tous les pays du monde en meme temps.

C'est d’ailleurs pour cela qu'en 2018, certain journaux US on simplement bloqué les pays européen, pour justement ne pas a avoir a se conformé au droit européen.

Edit : 

Car l'utilisation des données personnel reviens a effectué une transaction légale, donnée contre services.
Toute transaction légal DOIT suivre le droit du pays dans le quel la transaction est effectuée, et le pays est le pays de l'utilisateur qui requière le services.

Facebook a beau ce caché derrière le droit US, ce n'est PAS le droit US qui est applicable quand un européen se connecte au service.

Édité par Macarie le 02/07/2020 à 16:56
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2