Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Kosc passe officiellement chez Altitude, avec un plan de reprise à 14 millions d’eurosCrédits : Ceneri/iStock

Kosc avait été monté pour venir mettre un coup de pied dans la fourmilière de la fibre professionnelle et concurrencer le duopole Orange/SFR. En difficulté, il a été placé en redressement judiciaire fin 2019, à la recherche d’un repreneur.

Altitude Infrastructure a rapidement déposé un plan de continuation d’activité, soutenu entre autres par InfraNum (ex Fédération des industriels des réseaux d'initiative publique, Firip) et l’AOTA (Association des opérateurs télécoms alternatifs). 

Comme le rapporte les Echos, « lundi 29 juin, le tribunal de commerce de Paris a validé l'offre de reprise pour un montant de 14 millions d'euros ». Il n’est plus question d’un plan de continuité de l’activité, mais d’un plan de reprise. Les dettes ont ainsi été transférées à l'administrateur judiciaire.

« Le plan de continuation prévoyait certes que les dettes soient renégociées. Mais l'impossibilité de mettre tout le monde autour de la table pendant le confinement a changé le scénario », expliquent nos confrères. « L'important, c'était que Kosc redémarre […] Nous allons pouvoir avoir des commandes très rapidement », leur affirme Dorothée Lebarbier, directrice générale d’Altitude.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.