Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Pollution de l’air : la plupart des États européens sont en retard sur les objectifs Crédits : everlite/iStock

Alors que la France vit une importante bascule écologiste après la victoire d’EELV dans plusieurs grandes villes (Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Poitiers, Grenoble…), la Commission européenne dresse un bilan morose.

Les objectifs définis pour réduire la pollution de l’air d’ici 2030 risquent de ne pas être respectés par la plupart des pays membres de l’Union.

« Le message contenu dans ce rapport est clair. Partout en Europe, trop de citoyens sont toujours menacés par l'air qu'ils respirent. Des mesures plus efficaces sont nécessaires pour réduire la pollution dans de nombreux États membres et pour lutter contre les émissions atmosphériques dans tous les secteurs, y compris les secteurs de l'agriculture, des transports et de l'énergie », estime Virginijus Sinkevičius, membre de la Commission et en charge de l’environnement, des océans et de la pêche.

La logique est, selon lui, très simple : « Le moment est propice pour faire évoluer les choses : investir dans un air plus propre revient à investir dans la santé des citoyens, dans notre climat, et à donner le coup d'envoi qu'attend notre économie. Tel est le raisonnement qui sous-tend le pacte vert pour l'Europe, et c'est la logique dont l'environnement a besoin ».

Même les États présentant de bonnes pratiques – et qui devraient être « source d'inspiration pour d'autres » - auraient bien besoin de « mesures supplémentaires ».

La Commission rappelle que l’application de la législation relative à la qualité de l’air « constitue une contribution essentielle » à l’ambition « zéro pollution » établie dans le pacte vert pour l’Europe.

La communiqué pointe vers plusieurs rapports, dont le principal sur la mise en œuvre de la politique établie à horizon 2030. Certains sont spécifiques à chaque pays, tandis que d’autres sont plus transversaux et évoquent la situation à l’échelle de l’Union.

36 commentaires
Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 29/06/20 à 09:05:22

Pourtant la pollution, en particulier liée aux véhicules à moteur thermiques, ne cesse de baisser depuis la fin du 20e siècle, en tous cas en France et en Europe.
Et l'espérance de vie n'a pas cessé de monter.
Ce qui contraste avec le fait que pour certains, la pollution serait un problème important en Europe, alors que si c'est bien de s'en préoccuper (c'est le cas avec les normes Euro-N par exemple), c'est loin d'être une cause majeure de mortalité (et certains chiffres qui circulent, toujours le même ne fait, est contesté).

Avatar de Elwyns INpactien
Avatar de ElwynsElwyns- 29/06/20 à 09:58:11

le taux d'abstention les a bien aidé ... mais pour ma ville il fait rien d'écologique

Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 29/06/20 à 10:00:06

OlivierJ a écrit :

Pourtant la pollution, en particulier liée aux véhicules à moteur thermiques, ne cesse de baisser depuis la fin du 20e siècle, en tous cas en France et en Europe.

Les moteurs des véhicules ne sont pas toujours la seule source de pollution. Particulièrement dans d'autres pays que la France. On peut regarder la Pologne par exemmple :https://lepetitjournal.com/varsovie/sante/pollution-de-lair-en-pologne-rien-ne-v... où le charbon est le principal responsable.

Avatar de Leum Abonné
Avatar de LeumLeum- 29/06/20 à 10:39:08

La pollution automobile c'est le bouc émissaire des politiques qui ne veulent pas faire d'efforts. 

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 29/06/20 à 11:37:13

OlivierJ a écrit :

Pourtant la pollution, en particulier liée aux véhicules à moteur thermiques, ne cesse de baisser depuis la fin du 20e siècle, en tous cas en France et en Europe.
Et l'espérance de vie n'a pas cessé de monter.
Ce qui contraste avec le fait que pour certains, la pollution serait un problème important en Europe, alors que si c'est bien de s'en préoccuper (c'est le cas avec les normes Euro-N par exemple), c'est loin d'être une cause majeure de mortalité (et certains chiffres qui circulent, toujours le même ne fait, est contesté).

tpeg5stan a écrit :

Les moteurs des véhicules ne sont pas toujours la seule source de pollution. Particulièrement dans d'autres pays que la France. On peut regarder la Pologne par exemmple :https://lepetitjournal.com/varsovie/sante/pollution-de-lair-en-pologne-rien-ne-v... où le charbon est le principal responsable.

Et je rajouterai à tous les 2 que c'est en prime sans compter que ce n'est pas forcément une source majeure de pollution non plus, et pas forcément dans d'autres pays.
On l'a vu pendant le confinement, sur Paris/RP il y avait énormément moins de circulation routière, et pourtant la pollution y a à peine diminué...

Avatar de AhLeBatord Abonné
Avatar de AhLeBatordAhLeBatord- 29/06/20 à 12:14:29

Lors du confinement : les émissions de polluants liés au trafic routier ont fortement baissé. Il y avait malheureusement un pic de pollution aux particules fines en région parisienne, en grande partie lié aux activités agricoles. On peut légitimement penser qu'en l'absence de confinement, la qualité de l'air aurait été hautement catastrophique. Globalement, sur les oxydes d'azotes, le confinement fait du bien : https://demo.airparif.fr/actualite/2020/evaluation-de-limpact-du-deconfinement-sur-la-qualite-de-lair-en-ile-de-france-bilan

Au cours des dernières décennies, les émissions liées au trafic ont fortement diminué. C'est une tendance qui va dans le bon sens. Et c'est une tendance sur laquelle il faut insister. Malheureusement, entre émissions de polluants et qualité de l'air, il y a une relation complexe. Et il faut utiliser tous les leviers à disposition pour améliorer la qualité de l'air.

Avatar de AhLeBatord Abonné
Avatar de AhLeBatordAhLeBatord- 29/06/20 à 12:18:38

En région IdF, les émissions en Oxyde d'azote liées au trafic routier, c'est 56% des émissions totales en oxyde d'azote.

Donc oui, il y a d'autres sources de polluants. Mais le trafic routier correspond à une part non négligeable des émissions de polluants dans les grandes agglomérations.

C'est un fait. cf inventaire d'émissions AirParif. https://www.airparif.asso.fr/actualite/detail/id/263

Avatar de AhLeBatord Abonné
Avatar de AhLeBatordAhLeBatord- 29/06/20 à 12:49:02

Pour l'impact du confinement sur la qualité de l'air, cf l'intervention de la directrice d'AirParif sur France Inter aujourd'hui : https://www.franceinter.fr/emissions/chacun-sa-route/chacun-sa-route-29-juin-2020-0

Avatar de Leum Abonné
Avatar de LeumLeum- 29/06/20 à 13:02:37

Ah le parfait exemple.

  1. Ce problème est limité aux agglomérations
  2. Il est né des efforts contre le réchauffement climatique avec un bond suite à l'adoption du FAP
  3. Une transition vers des énergies plus propres réglerait ce problème, la voiture électrique étant parfaite en agglomération. Mais les efforts politiques pour les stations de recharge ou le rechargement à domicile sont trop faibles. 
Avatar de AhLeBatord Abonné
Avatar de AhLeBatordAhLeBatord- 29/06/20 à 13:26:21

Les deux commentaires que vous proposez sont un peu déstructurés. Le problème de la qualité de l'air dans les grandes agglomérations impacte beaucoup de citoyens. Ça peut être limité en étendue et significatif en importance.

La transition vers des énergies plus propres pour l'ensemble des transports routiers, c'est irréaliste à court terme. Pour de nombreuses raisons, entre autres : la composition / la durée de vie des batteries, et la puissance électrique disponible sur une année à l'échelle du pays. À priori, la bonne solution à court terme, c'est de limiter et mutualiser l'utilisation des véhicules personnels, pas de donner une voiture électrique à chaque habitant.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4