Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Chrome : d’importants changements à venir dans la gestion des erreurs pour les PWA

Les développeurs de Progressive Web Apps se servant de Trusted Web Activity (TWA) vont devoir contrôler plusieurs points. TWA permet pour rappel à une application web d’aller plus loin que l’utilisation d’une simple vue déportée du navigateur.

Google se tourne tout particulièrement vers les PWA installées sous Android. Sur le système mobile, les PWA peuvent être utilisées comme des applications natives, avec stockage local, notifications et autres. Les erreurs, cependant, ne sont pas gérées comme sur le reste d’Android.

L’éditeur souhaite unifier le comportement, pour des questions de cohérence de l’expérience utilisateur avant tout. Une PWA utilisant une Trusted Web Activity va devoir ainsi renvoyer vers les mécanismes natifs d’erreurs, et ne plus afficher par exemple d’erreur 404 ou 5xx.

Les évènements de type « plantages » seront intégrés à Android Vitals et pointés comme tels par la console aux développeurs. Google fournit dans son billet plusieurs conseils pour se préparer, le changement étant prévu pour Chrome 86 (nous en sommes au 83).

Pour les erreurs 404 et 5xx, Google donne un précieux conseil : s’assurer que l’application n’en provoque pas. Une épiphanie pour les développeurs. L’éditeur en ajoute quand même un vrai : utiliser un ServiceWorker pour intercepter les erreurs et donner à la place de vrais panneaux explicatifs.

En clair, gommer tout lien avec une site web classique, puisque c’est le but des PWA, surtout quand elles utilisent Trusted Web Activity. En plus des erreurs, les développeurs peuvent renvoyer à Android la gestion des exceptions.

Et que les développeurs soient prévenus : « avec le temps, nous continuerons à ajouter des intégrations d’évènements importants des applications web dans Android Vitals pour rendre l’expérience des applications web plus cohérente pour l’utilisateur avec celles des applications natives ».

Google a déjà quelques idées : le temps de démarrage, l’utilisation de la batterie, les refus de permission ou les évènements ANR (App Not Responding). Jusqu’à, sans doute, qu’il ne reste plus un seul évènement qu’Android ne gère pas directement. 

3 commentaires
Avatar de ndjpoye Abonné
Avatar de ndjpoyendjpoye- 26/06/20 à 09:16:15

Magnifique conceil de Google. Une révélation 😂

Avatar de clemi46 Abonné
Avatar de clemi46clemi46- 26/06/20 à 11:13:27

Je ne comprends pas bien, concrètement si une erreur 404 ou 500 est lancée et est non gérée par le SW, l'application plantera et se fermera automatiquement ?

Avatar de Guinnness INpactien
Avatar de GuinnnessGuinnness- 27/06/20 à 06:54:25

Ou ouvrira potentiellement l'accès à une brèche de sécurité (dès qu'il y a erreur non gérée avec conséquences "aléatoires" ... ), sinon Google ne s'en préoccuperait pas autant.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.