Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Aux États-Unis et au Canada, Apple reprend directement les Mac dans ses Stores

Apple lève une vieille restriction : en Amérique du Nord, les clients peuvent désormais se rendre directement dans un Apple Store avec leur vieille machine sous le bras pour la faire reprendre.

C’était déjà possible avec les iPhone et d’autres produits, mais les Mac avaient un itinéraire spécifique : une demande en ligne, qui ne pouvait se faire que depuis la machine que l’on comptait ainsi revendre.

On imagine que le mécanisme sera étendu au reste du monde dans les prochains mois. La reprise engendre une réduction sur un nouveau produit ou un bon d’achat.

3 commentaires
Avatar de BlackYeLL Abonné
Avatar de BlackYeLLBlackYeLL- 18/06/20 à 09:21:26

Ça ne vaut tellement pas le coup leur programme de reprise...

"Jusqu'à 630€" pour un MacBook Pro

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 18/06/20 à 10:49:45

BlackYeLL a écrit :

Ça ne vaut tellement pas le coup leur programme de reprise...

"Jusqu'à 630€" pour un MacBook Pro

Vu les prix délirants des derniers macs, ils peuvent en faire de la remise.
 Même avec 630 euros de moins, leurs macs n'ont aucun intérêt et sont plus du double plus cher que la concurrence.

Poubelle direct pour moi

Avatar de Stanny Abonné
Avatar de StannyStanny- 18/06/20 à 13:48:57

Ce qui est fou c'est que ça semble être une avancée de pouvoir faire reprendre son matériel directement dans un magasin de la marque. Mais c'est exactement comme ça que ça se passait avant que toutes les démarches ne soient renvoyées vers des formulaires en ligne.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.