Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Plan de départ volontaire : NextRadioTV (BFM, RMC, 01) pourrait se séparer d'un tiers de ses effectifs

Dans un tract, l'intersyndicale UES Next dénonce l'ampleur de la coupe annoncée dans les effectifs : 330 à 380 CDI « classiques » et jusqu'à 200 pigistes/intermittents. Soit 1 employé sur 3. Selon Les Echos, RMC Sport serait la première touchée avec la fin de RMC Sport News, BFM TV en partie épargnée.

« Incompréhensible dans un groupe qui réalise structurellement des bénéfices [...] en croissance constante, qui atteignent 120 millions d'euros en 2019, soit +300 % en 5 ans », évoquant également les bénéfices de 3 milliards d'euros du groupe Altice en 2019.

Cela n'a pas empêché ce dernier de recourir de manière importante au chômage partiel pendant la période de confinement, et la direction d'annoncer sa volonté de vouloir « sauver le groupe média », créé par Alain Weill, désormais à la tête d'Altice en Europe.

Une réunion d'information et de mobilisation est organisée en visioconférence ce jeudi, avant une assemblée générale le 23 juin prochain afin de décider des actions à mener.

32 commentaires
Avatar de dylem29 INpactien
Avatar de dylem29dylem29- 18/06/20 à 09:01:32

Ils utilisent le chômage partiel, après ils virent des gens....mon dieu.

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 18/06/20 à 09:05:50

Quelle honte... Et comme d'hab c'est Drahi qui va s'en sortir sans soucis... Ce mec est une raclure d'un niveau legendaire...

Avatar de EmericV Abonné
Avatar de EmericVEmericV- 18/06/20 à 09:28:13

secouss a écrit :

Quelle honte... Et comme d'hab c'est Drahi qui va s'en sortir sans soucis... Ce mec est une raclure d'un niveau legendaire...

Je confirme,... trou de facturation de trois mois... :fou:, c'est cadeau...

Avatar de macmc INpactien
Avatar de macmcmacmc- 18/06/20 à 09:29:27

Purée ! Quand est-ce que ces syndicats vont arrêter de sortir ce truc bidon de "ils font des bénéfices".

Sous prétexte que des bénéfices sont fait, il faudrait garder des emplois même s'ils ne servent plus à rien ?

Par exemple, une entreprise fait d'énormes bénéfices. Elle décide de renouveler son parc de machines dans ces usines. Les nouvelles machines étant très modernes, elles permettent d'avoir un rendement supérieur avec 30 % d'effectifs en moins. Elle va pas garder 30 % de gars à rien foute juste par altruisme...

Aussi crétin que les syndicats qui gueulent sur les caisses automatiques. Pourquoi payer quelqu'un à faire ce que je peux faire moi-même... plus rapidement ?!

Avatar de kevinv Abonné
Avatar de kevinvkevinv- 18/06/20 à 09:51:22

Peut-être parce que, dans l'état actuel des choses, le chômage est presque une mort économique et sociale ?

Si des humains sont remplacés par des machines (ce qui, du point de vue de l'innovation en tout cas, peut avoir un intérêt), que deviennent ces humains ainsi exclus ? Si on pousse cette logique, ils⋅elles ne pourront pas retrouver de travail, car les autres travailleurs⋅euses sont aussi remplacés par des machines.

Dans la société actuelle, l'emploi est obligatoire pour survivre (quoi qu'en disent ceux qui prétendent que les chômeurs⋅euses vivent comme des rois).

Avant que les syndicats arrêtent de défendre les salarié⋅e⋅s qui les ont élu, il faudra déjà concevoir et tester un autre modèle de société, où l'emploi n'est plus nécessaire... et apparemment c'est pas à l'ordre du jour :)

Avatar de Zerdligham INpactien
Avatar de ZerdlighamZerdligham- 18/06/20 à 09:53:50

C'est le conflit de vision classique entre ceux qui pensent qu'une entreprise doit être au service de ses salariés, et ceux qui pense qu'elle soit être au service de ses propriétaires. La plupart des syndicats sont dans la première vision des faits, il est donc logique qu'ils jugent tout choix allant dans l'autre sens comme inacceptable.

Après le 'incompréhensible' c'est de la rhétorique. Il comprennent très bien ce qu'il se passent, mais l'admettre reviendrait à accepter qu'il existe une vision autre que la leur.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 18/06/20 à 09:54:16

macmc a écrit :

Purée ! Quand est-ce que ces syndicats vont arrêter de sortir ce truc bidon de "ils font des bénéfices".

 
Le problème c'est la "manière"... C'est pas très grave de perdre ton travail si tu est prévenu 6 mois à l'avance par contre ce faire gicler du jours au lendemain ça peut vite rendre fou.
 

macmc a écrit :

Pourquoi payer quelqu'un à faire ce que je peux faire moi-même... plus rapidement ?!

Tu à raison et tout le monde pense pareil je pense, le problème c'est qu'a force ces gens sont mis sur la touche avec aucune alternative viable et au final la différence tu va la payer dans tes impôts pour les indemnisation chomage + rsa.

 

Avatar de Zerdligham INpactien
Avatar de ZerdlighamZerdligham- 18/06/20 à 09:58:17

Perso ce qui m'étonne c'est que les syndicats ne semblent pas pousser cet autre modèle de société, ou en tout cas d'y mettre beaucoup moins d’énergie qu'aux luttes plus traditionnelles (confrontation avec l'employeur).

Même quand ils militent pour la réduction du nombre d'heures de travail (par exemple), c'est généralement présenté comme une lutte contre les méchants exploiteurs qui voudraient tuer les employés à la tâche, et quasi jamais comme un effort collectif pour favoriser une meilleure répartition des richesses.

Avatar de Darkmatou Abonné
Avatar de DarkmatouDarkmatou- 18/06/20 à 10:08:04

Tu féliciteras donc ton propre patron quand il te vireras parce qu'une machine ou une IA fait 30% de mieux que toi. Et que tes arguments du genre "J'ai un crédit de 30 ans sur la maison, les études des enfants..." le laisseront totalement de marbre pour n'amener que la réponse que tu viens de faire "Oui, mais ma nouvelle machine/IA fait 30% de mieux que vous. Pensez à bien vider votre bureau avant de partir. Bonne journée et encore merci pour tout".

Avatar de aureus Abonné
Avatar de aureusaureus- 18/06/20 à 10:08:08

Le problème c'est qu'on parle de groupes qui "optimisent fiscalement" dans des paradis fiscaux, profitent du chomage partiel alors qu'ils ont pas de perte (ou très peu), profitent du status intermittent pour faire reposer une partie de leur charge sur l'état et licencient sans concertation et de manière plus ou moins brutale quand ils font des bénéfices.

En gros des sansgues vivant au crochet de l'état. On va pas non plus les féliciter...

Et comme la frontière politique/grande entreprise est poreuse, coucou Bernard Mourad qui passent de Drahi à macron ou encore Macron qui oublie de surveiller que SFR maintient ses engagements suite à son rachat par Drahi, bah personne ne dit rien.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4