Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Stadia réduit le prix de son pack Premiere Edition, qui n'intègre plus trois mois d'abonnement

Dans sa dernière liste d'annonces, le géant américain confirme qu'il est désormais vendu 100 dollars, avec une manette et un Chromecast Ultra, sans mois offerts.

Google se justifie en précisant que chaque inscription à Stadia donne désormais accès à 1 mois. Ainsi, si vous en avez déjà profité, il faudra payer directement, en plus de l'achat du pack.

8 commentaires
Avatar de grsbdl INpactien
Avatar de grsbdlgrsbdl- 17/06/20 à 09:04:09

Pfffffrrrrrrrrfffffffrrrrrrrrrrrrrrssssssssssssssrrrrrrrrrrrr (bruit du flop qui n'en finit pas).

Sérieusement, entre le prix, la techo bof (en comparaison de ce qui avait été promis), le peu de jeux, et les éditeurs majeurs qui se barrent (dont Ubi...), ce truc n'a que très peu d'intérêt.

Édité par grsbdl le 17/06/2020 à 09:08
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 17/06/20 à 09:30:58

Le talent de rendre un service qui est pas bon encore plus mauvais x)

Avatar de Loucheux INpactien
Avatar de LoucheuxLoucheux- 17/06/20 à 11:49:38

Ce flop de l’espace. C’était censé révolutionner le jeu vidéo, au final ça a disparu en quelques semaines.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 17/06/20 à 12:17:18

J'avoue que je ne comprends pas comment les équipes de google ont pu valider un tel projet.

Sans doute aveuglés par l’appât du gain, ils ont cru que le consommateur allait accepter de payer ce "service" une blinde sans rien dire.

C'est quand même fou que l'une des sociétés les plus en pointe en informatique soit incapable de se lancer dans le jeu vidéo sans faire de flop à chaque fois.
Ils ont vraiment un problème avec ça, à croire que c'en est volontaire.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 17/06/20 à 12:51:12

js2082 a écrit :

J'avoue que je ne comprends pas comment les équipes de google ont pu valider un tel projet.

Sans doute aveuglés par l’appât du gain, ils ont cru que le consommateur allait accepter de payer ce "service" une blinde sans rien dire.

C'est quand même fou que l'une des sociétés les plus en pointe en informatique soit incapable de se lancer dans le jeu vidéo sans faire de flop à chaque fois.
Ils ont vraiment un problème avec ça, à croire que c'en est volontaire.

Surtout quand leur spécialité est la concentration et le traitement de données...

Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 17/06/20 à 16:56:15

Question de mentalité et de capacité à prendre des risques. Alphabet est un mastodonte doté d'énormes capacités financières.

Cela leur permet aisément de faire du "die and retry" sur des projets sans y laisser trop de plumes.

Le cimetière de Google en est la démonstration, qu'il soit peuplé de projets qui étaient intéressants ou innovants (et dont l'arrêt a fait couler du pixel), et d'autres qui ont fait un gros bide et sont morts dans l'indifférence totale.

Avatar de TheKillerOfComputer Abonné
Avatar de TheKillerOfComputerTheKillerOfComputer- 17/06/20 à 23:29:21

Clairement une question de mentalité davantage que de prise de risques.

Alphabet semble percevoir notre ère informatisée comme une époque où chacun serait habitué à exploiter des produits sur une durée très courte car au pire on serait hyper-mobile et switcherait de produits comme de T-shirts. En tout cas, je ne serai pas étonné que c'est ainsi que vivent leurs ingénieurs et administratifs (le stress que ça doit générer...). Sauf que dans la réalité -leurs clients- c'est le contraire... La majorité vit plutôt dans une logique d'exploitation de long terme et on ne change pas de produits comme ça, simplement parce que c'est chiant. Ce qui entraîne un effet repoussoir par la force de l'usure : Pourquoi irait-je utiliser un nouveau service Google maintenant alors que ce dernier peut le fermer brutalement dans 2/3 ans/Inconnu avec toutes les complications que ça entraîne pour exporter les données ailleurs, si tant est que ce soit même possible ? Même des produits comme AngularJS que j'ai parfois entendu parler ici ont déjà une date de fin (je plains les dévs qu s'en servent), et d'autres qui étaient très utilisés comme Inbox le sont déjà. Donc Stadia... ? Je préfère sincèrement aller sur Shadow car à défaut d'être sûr qu'ils existeront encore dans 5 ans, au moins ils ne vont pas abandonner leur unique produit comme ça dans 2 ans...
Édité par TheKillerOfComputer le 17/06/2020 à 23:32
Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 18/06/20 à 06:23:39

Ils sont juste dans la mentalité moderne de l'IT : on va vite vite vite vite à fond à fond à fond et tant pis pour la compatibilité.

J'ai une paire de clients qui sont mariés corps et âme avec Google (utilisation des GApps for business + de PC Chrome pour le personnel). Il y a des équipes qui utilisent donc ces outils avec notamment derrière parfois du "Google Script" pour mettre quelques fonctions intelligentes supplémentaires.
Et du jour au lendemain ça pète parce que Google a décrété que la fonction Machin devait désormais s'appeler Bidule et t'as un type qui prend 3 jours à réparer ça parce que c'est imbitable.

Et à côté de ça on a des AS400 qui font tourner le même code depuis 20 ans et qui tourne toujours malgré les montées de version de l'OS et des produits qui sont dessus.

Les évolutions cassantes ne sont pas un problème en soit, du moment que le développeur est prévenu... Pour ma part je maintiens principalement des procédures écrite sur Ansible et lorsqu'il y a de la casse entre versions majeures, ils préviennent. (ils n'ont pas toujours été bons cela dit)
L'exécution remonte des warnings disant "attention tel module est déprécié et sera supprimé en version xxx".

J'ai toujours l'impression qu'il y a un gros déphasage entre les éditeurs logiciel qui veulent vendre de la licence versus l'inertie du client qui veut un truc qui marche et ne pas se taper un projet de migration tous les six mois.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.