Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
Solar Orbiter : « Nous n’avons jamais pris d’images en étant aussi près du Soleil »

Hier, la sonde est passée à 77 millions de kilomètres de la surface du Soleil, soit environ la moitié de la distance entre notre étoile et la Terre. « Nous n’avons jamais pris d’images en étant aussi près du Soleil » explique Daniel Müller, scientifique sur le projet Solar Orbiter de l’Agence spatiale européenne (ESA).

« Il y a eu des gros plans de plus haute résolution, par exemple ceux pris par le télescope solaire Daniel K. Inouye de quatre mètres situé à Hawaï plus tôt cette année. Mais depuis la Terre, l’atmosphère située entre le télescope et le Soleil ne permet de voir qu’une partie du spectre solaire visible depuis l’espace », ajoute-t-il.

L’ESA rappelle que « la sonde Parker de la NASA, lancée en 2018, s’approche plus près du Soleil mais elle n’est pas équipée de télescopes capables d’observer directement le Soleil ».

Solar Orbiter se trouve à 134 millions de km de la Terre et il faudra environ une semaine pour récupérer les images prises lors de ce passage : « les équipes scientifiques procéderont au traitement de ces images avant de les publier mi-juillet. Les données en provenance des instruments in-situ seront rendues publiques plus tard cette année après un étalonnage soigné des différents capteurs ».

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.