Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !
MongoDB accentue ses efforts vers le cloud hybrideCrédits : BsWei/iStock

Lors de son événement MongoDB.live, la société a fait plusieurs annonces de nouveaux produits, dont beaucoup ont trait au cloud, ou plus exactement aux environnement hybrides, comprenant bases distantes et sur site.

MongoDB 4.4 est ainsi disponible en bêta, avec l’objectif de répondre à plusieurs demandes formulées de longue date par la communauté, notamment des améliorations sur l’agrégation comme la création de ses propres Custom Aggregation Expressions.

La préversion prend également en charge la modification de la distribution des données par ajout de suffixes, des résultats provenant du nœud le plus rapide après l’envoi de requêtes de lecture à des réplicas multiples, la réplication de streaming ou encore la possibilité de reprendre la synchronisation initiale.

L’entreprise met surtout l’accent sur Atlas, qui permet de chapeauter l’ensemble des bases de données dans le cloud. La gestion est annoncée comme simplifiée, avec de nouvelles fonctions comme Auto-Scale, qui ajuste les ressources en fonction de la demande, et les suggestions de schémas, pour guider l’utilisateur dans la modélisation des données, en vue d’obtenir les meilleures performances possibles.

Atlas étant le cœur de l’offre MongoDB Cloud, plusieurs produits lui sont attachés, soit nouveaux, soit disponibles en version finale. Atlas Search par exemple permet la création d’index utilisables par les mêmes fonctions d’agrégation que dans le reste de MongoDB.

Atlas Data Lake est de son côté finalisé et disponible. Il permet d’interroger des données dans n’importe quel format depuis une instance Amazon S3, via MQL. S’y joint Atlas Online Archive, qui transfère automatiquement les anciennes données vers Data Like en préservant les autres accès.

Apparaissent également Realm Mobile Database, dédié comme son nom l’indique aux bases de données locales pour appareils mobiles et compatible avec Android et iOS. Realm Sync, disponible en bêta, est chargé de la synchronisation bidirectionnelle entre les appareils et un cluster Atlas.

On peut citer également Charts, chargé de créer des représentations graphiques de l’activité dans les bases MongoDB. Il est désormais mieux intégré au reste de l’offre, son partage des informations a été simplifié et son SDK autorise des manipulations directes de graphiques.

Les intéressés pourront lire la longue liste des améliorations depuis le billet de blog dédié.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.